PARTAGER

Ayant démarré le 16 août dernier, les activités du centre aéré de la maison de la culture Douta Seck ont pris fin ce samedi 31 août par une cérémonie de restitution. Ce fut l’occasion pour les enfants de présenter leurs acquis. Egalement pour le public et les partenaires de divers horizons d’exprimer leur satisfaction.

En l’espace de deux semaines, les enfants âgés de 5 à 17 ans ont été initiés aux métiers des arts, de la culture et au sens de la citoyenneté, conformément au thème de cette 19e édition, «Enfance et culture citoyenne». Après deux semaines de centre, la clôture a été une fête pour les enfants et leurs parents. Les festivités ont démarré par le vernissage de l’exposition des travaux artistiques réalisés par les enfants au cours des ateliers de peinture et céramique, suivi de leurs interprétations. Cette cérémonie a été l’occasion pour le public et les partenaires de différents horizons d’exprimer leur sentiment de satisfaction. «C’est un sentiment de satisfaction de voir que ces enfants, en l’espace de deux semaines, ont pu apprendre des métiers des arts et de la culture», se réjouit le représentant du ministre de la Culture et de la communication, pour qui le choix du thème de cette 19e édition n’est pas fortuit, en ce sens qu’«il  s’intègre parfaitement dans le renforcement des valeurs culturelles et civiques qui sous-tendent le fondement de notre Nation». Il poursuit en indiquant que la citoyenneté, les valeurs civiques et culturelles contribuent largement à l’épanouissement de l’enfant et son intégration dans la société en tant que citoyen model. Tout en présentant ses remerciements et encouragements à la directrice de la maison de la culture pour l’organisation extraordinaire de ces activités, le représentant du ministre n’a pas manqué de plaider dans le sens d’une vulgarisation de cette initiative en souhaitant «que les autres centres culturels régionaux puissent effectivement en faire de même pour faire de nos enfants des citoyens modèles de demain». «Nous avons décidé de travailler sur le thème ‘’Enfance et culture citoyenne’’ pour convoquer l’actualité et inviter les enfants à réfléchir et à réagir sur l’actualité», justifie la directrice. En tant que cadre de rencontre, d’échange et d’apprentissage, le centre aéré a formé plusieurs élites parmi lesquelles d’autres se sont constituées en association pour contribuer au développement et à la perpétuité dudit centre. «Avec toutes les valeurs que le centre aéré nous a inculquées, pourquoi ne pas faire de l’humanitaire et du social pour aider les gens les plus démunis à travers des actions sociales», témoigne la présidente de l’Association des anciens colons du centre aéré de la maison de la culture Douta Seck (Assacca), Mlle Maïmouna Ly. Aussi, l’Assacca accompagnera toujours les enfants jusqu’à ce qu’«ils puissent prendre le flambeau de nos mains et qu’ils continuent en créant, au lieu d’une association, pourquoi pas une fondation des anciens colons du centre aéré», a-t-elle conclu. Pour cette édition, la Caisse des dépôts et consignations a parrainé soixante (60) enfants. Pour sa part, le maire de la commune de Médina, Bamba Fall, en a parrainé cinquante (50). Ce fut l’occasion pour la directrice de présenter ses vifs remerciements aux partenaires qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cet évènement à travers leurs appuis techniques et financiers. Des prestations des ateliers de danse, théâtre, musique, slam et projection audiovisuel ont marqué la fin de la cérémonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here