PARTAGER

L’équipe de l’Asc Ville de Dakar a été trop forte face à une équipe remaniée de Saint Louis Basket Club. Privée d’une bonne partie de ses joueuses, à l’image des Maliennes, et secouée par des histoires de salaires impayés depuis plusieurs mois, l’équipe saint-loisienne a fait avec les moyens du bord pour rivaliser avec l’une des meilleures équipes de la saison. Malheureusement, la marche était trop haute pour les pauvres Filles du coach Birahim Gaye. Elles auront pourtant réussi à inquiéter l’équipe championne en titre, après avoir été largement menées au score. Malmenées dans les deux premiers quarts (13-7 et 26-16), elles réussissent à recoller au score dans le troisième quart temps (34-31), avant de revenir à seulement un point (44-43 à 4,21) dans le quatrième quart temps. Malheureusement, l’expérience des dakaroises fera la différence avec l’ancienne Lionne, Sabelle Diatta (9 pts). L’Asc Ville de Dakar finit par s’imposer de 7 points (57-50). Un match au cours duquel, la «Reine» de la saison, Couna Ndao (8 pts), certainement envahie par les émotions, n’a pas été très en réussite. Ce qui n’a pas empêché son équipe de s’imposer au finish.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here