PARTAGER

L’As Douanes est championne de la saison 2018. C’est la décision prise par les arbitres lors de la finale du Championnat de basket masculin qui l’opposait samedi au Dakar université club (Duc), au stadium Marius Ndiaye. Une finale émaillée de plusieurs incidents suite à des jets d’eau et de pierres sur le parquet par les supporters. Et sous ce registre, ce sont les supporters du Duc qui paieront finalement les pots cassés après avoir été à l’origine des nombreuses interruptions notées.
La finale sera en effet interrompue à 2 minutes 31 secondes de la fin de la partie, alors que le score était de 67 à 60 en faveur de la Douanes. «C’est vraiment dommage cette interruption. On aurait dû jouer jusqu’au bout. Et je sais qu’on avait la possibilité de gagner au final ce match», s’est désolé l’entraineur de la Douanes, Mamadou Diop «Papi». Avant d’ajouter : «C’est un championnat que nous avons vraiment mérité. Avec une seule défaite tout au long de la saison, cela aurait été injuste de ne pas gagner le titre.»

Un parquet «inondé»
Du côté du Duc, la désolation est la même. «C’est vraiment dommage. On était venu jouer au basket. Malheureusement, il y a eu des jets de projectiles. Le terrain était glissant. On a perdu quatre possessions sur des glissades. Le terrain était impraticable», déplore Parfait Adjivon. Des incidents qui, selon lui, auraient eu un impact sur le moral des «Etudiants».
Après avoir terminé de fort belle manière le second quart temps (36-31) et un excellent troisième quart temps (54-47), Thierno Niang et ses camarades avaient même réussi à mener de 13 points durant cette période. Malheureusement en face, il y avait cette belle équipe de la Douane, très physique, collective et nettement supérieure aux autres équipes, durant ces dernières années. Et quand la machine se met en route, difficile de les arrêter. Après avoir égalisé à 56 partout à moins de 7 minutes, «Biba» et ses partenaires enfoncent le clou et s’offrent rapidement un écart de 7 points (67-60) à 2 minutes 31 secondes. Avant que le trio arbitral ne finisse par interrompre la partie, suite à un énième jet d’eau sur le parquet.
Avec un troisième titre d’affilée, la Douane continue de régner sur le championnat. «Le bilan est positif. Une défaite durant cette saison, je dis bravo à mes joueurs, à mon staff, à l’administration de la Douane et aux supporters. Il reste un dernier obstacle à franchir», souligne le coach des «Gabelous». En effet, comme en 2016 et 2017, la Douanes continue à imposer sa suprématie sur le Championnat national. Vainqueur déjà des trois trophées mis en jeu, il ne leur reste plus que la Coupe nationale pour réaliser le Grand Chelem. Ce sera samedi prochain face à l’Us Ouakam pour le dernier acte de la saison.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here