PARTAGER

Bien que réduite à 10, Génération Foot a livré une très bonne prestation face au Jaraaf en finale de la Coupe de l’Assemblée nationale. L’équipe de Deni Birame Ndao est finalement tombée les armes à la main face aux champions en titre (0-0, tab 4-2).

L’Asc Jaraaf de Dakar s’est imposée dimanche devant Génération Foot aux tirs au but (0-0, tab 4-2) lors la finale de la Coupe de l’Assemblée nationale qui s’est jouée au stade Ngalandou Diouf de Rufisque. L’équipe de Déni Birame Ndao n’a pas démérité puisque s’étant montrée plus entreprenante durant tout le temps réglementaire ; et ce malgré l’expulsion du milieu de terrain Dominique Mendy dès la 27 minute de jeu. Sur un tacle sur Benoit Toupane jugé dangereux par l’arbitre, le meneur de jeu des Grenats recevait directement le carton rouge.
Une infériorité numérique qui pourtant ne s’est nullement fait sentir. Malick Cissé, sans doute le plus en vue de la finale, ayant donné le tournis à la défense du Jaraaf. L’excentré s’est fait menaçant à la 60e minute au terme d’une action collective mais sa frappe a effleuré le ras du poteau. Il récidivait à la 82ème en enchaînant des dribbles suivis d’une frappe que le portier Pape Diatta Ndiaye a déviée en corner. Deux minutes plus tôt, Malick Cissé, toujours lui, fixait son vis-à-vis avant de servir un caviar à Bakary Mané qui perd son face-à-face avec le gardien du Jaraaf. Makhtar Ndiaye avait aussi sonné l’alerte. Parfaitement introduit, il faisait un crochet extérieur avant d’enchaîner par une frappe, la balle a été sauvée in extremis par un défenseur médinois sur la ligne de but.
«Techniquement, ils ont mieux maîtrisé le ballon et les meilleures occasions ont été de leur côté», a d’ailleurs reconnu le coach du Jaraaf, Malick Daff. «Mais l’essentiel était de gagner. Même dans la difficulté il faut savoir gagner», a poursuivi le technicien prédisant une montée en puissance de son équipe au fil des matchs. «Nous sommes en phase terminale de préparation et les jambes sont encore lourdes mais on sera prêt d’ici le début de la saison pour tenter de gagner tous nos matchs», a promis coach Daff.
Bien que dominé, le Jaraaf a eu des situations favorables pour ouvrir le score mais en vain. Cheikh Tidiane Sidibé décochait à la 22ème minute une frappe puissante détournée en corner par Mouhamed Niaré. Assane Mbodj ne profite pas à la 46e minute d’une mésentente entre le gardien et son défenseur. De l’extérieur de la surface, il a tenté de loger la balle dans la cage vide mais sa frappe n’atteignait pas le rectangle. Le capitaine Madické Kane adressait à la 55ème minute une frappe puissante repoussée en corner par le portier Niaré. Les deux équipes vont finalement se neutraliser à la fin du temps réglementaire (0-0).
Les Jaraafmen ont fait preuve de plus de réalisme lors de l’épreuve des tirs au but avec 4 marqués sur 5 alors que leurs adversaires ont buté par deux fois sur quatre tirs sur le portier Cheikh Lô Ndoye, entré dans le temps additionnel et décisif encore comme lors de la demi-finale.
«On a eu droit à un excellent match ; il n’a manqué que des buts. C’est de bon augure pour la saison qui va s’ouvrir», a commenté le président de la Fédération, Me Augustin Senghor, à la fin de la rencontre.
Pour la petite finale, l’As Pikine s’est aussi imposée à la série des tirs au but 4 à 2 après un nul vierge suite aux 90 minutes de jeu. Classé 4ème, Cneps a empoché une enveloppe de 1 million contre 1,5 million pour son bourreau du jour. Jaraaf et Génération Foot ont respectivement empoché 2,5 millions et 2 millions Cfa. Les deux équipes finalistes se retrouveront à nouveau le 11 octobre pour le «Trophée des Champions» au stade Alassane Djigo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here