PARTAGER

L’Equipe nationale féminine de handball s’est qualifiée en finale de la 22e édition de la Can, après sa victoire hier sur la Tunisie, tenante du titre (26-20). Les Lionnes décrochent par la même occasion l’un des trois tickets qualificatifs à la phase finale de la Coupe du monde, prévue en 2017 en Allemagne. En finale, demain, elles retrouvent l’Angola, hôte de la compétition.

Ce groupe des Lionnes du hand, composé uniquement d’expatriées, est une pure merveille. Battre la Rd Congo, l’une des meilleures du continent d’entrée de jeu, rivaliser avec l’Angola qui règne sur la discipline depuis des années et enfin éliminer la tenante du titre, la Tunisie, il fallait vraiment le faire. Et pourtant les Lionnes l’ont fait.
En fait, cette bande de copines n’a pas froid aux yeux. Elles ont étalé tout leur talent et leur classe durant cette 22e édition du championnat d’Afrique de handball, à Luanda. Opposées hier en demi-finale à la Tunisie, les Lionnes n’étaient nullement favorites face aux championnes d’Afrique en titre. Une tendance qui a vite changé à l’entame de la partie. En témoigne le score à la mi-temps (17-11). Avec un écart de 6 buts, l’Equipe nationale parviendra à conserver son avance avant de finir par s’imposer (26-20).

Nimetigna Keïta, meilleure marqueuse avec 12 buts
Une fois de plus, elle aura survolé le parquet et largement contribué au succès de ses partenaires. Désignée Mvp du match contre la Guinée (27-15) en quart de final, la capitaine de l’équipe, Nimetigna Keïta, a encore rayonné en s’offrant 12 buts. Suffisant pour s’adjuger le titre de meilleure marqueuse du match.
Les Filles de Frédéric Bou­geant se qualifient pour la finale et par la même occasion décroche l’un des trois tickets qualificatifs à la phase finale de la Coupe du monde de handball féminin prévue en décembre 2017, en Allemagne. Il faut dire que la mission assignée aux Filles de Fréderic Bougeant est déjà atteinte avec la qualification historique à une phase finale de Coupe du monde. Une première pour le hand sénégalais.
Il reste juste à mettre la cerise sur le gâteau en essayant de titiller les reines de la discipline, devant leur public, demain. L’Angola s’étant défait du Cameroun sur le score de 31-19 (mi-temps 17-12).
Logées dans la même poule, la première confrontation entre les deux équipes avait tourné à l’avantage des Angolaises. La seule défaite (18-31) enregistrée par les Lionnes durant la compétition. Les retrouvailles s’annoncent difficiles face à équipe angolaise qui a survolé le tournoi et qui n’a concédé aucune défaite. Sauf que les Filles Fréderic Bougeant sont capables de surmonter tous les obstacles qui se présentent à elles. Alors surprenez-nous une fois de plus.
Vice-championnes en 1974, lors de la première édition en Tunisie, les Lionnes sont au moins sûres d’égaler cette performation. Même si l’Angola reste intenable. Rappelons qu’en 2015, aux derniers Jeux Africains de Congo Brazzaville, le Sénégal avait obtenu la médaille de bronze.
wdiallo@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here