PARTAGER
Amadou BA

Pour le projet de construction et d’équipement du Centre national d’oncologie, le gouvernement a signé avant-hier, en marge des Assemblées générales de la Bad qui se tiennent à Busan, en Corée du Sud, du 21 au 25 mai 2018, un accord de financement de 48 milliards de francs Cfa avec la coopération coréenne.

Dans le cadre sa coopération avec le Sénégal, la Corée du Sud étend ses interventions au secteur de la santé. Le gouvernement coréen a décidé d’allouer un financement de 48 milliards de francs Cfa au Sénégal pour le projet de construction et d’équipement du Centre national d’oncologie. L’accord de financement a été signé avant-hier, en marge des Assemblées générales de la Bad qui se tiennent à Busan, en Corée du Sud, du 21 au 25 mai 2018.
«Ledit projet qui opérationnalise l’un des 27 projets phare du Plan Sénégal émergent (Pse), à savoir Dakar médical city, dédié au traitement et à la lutte contre le cancer, vise entre autres à construire une infrastructure sanitaire spécialisée sur le cancer pour offrir des soins, délivrer des enseignements et effectuer des recherches, relever le plateau médical par la mise en place d’une infrastructure aux normes internationales dédiée à une pathologie fréquente sur le plan national et sous régional, réduire les évacuations coûteuses des patients vers l’Europe et l’Afrique du Nord pour le traitement de cette pathologie», explique le ministère de l’Econo­mie, des finances et du plan qui a été représenté à ces assemblées par le directeur général du Budget, Mamadou Moustapha Ba, accompagné de plusieurs hauts fonctionnaires du ministère.
A cette occasion, note le communiqué, «l’exemplarité de la coopération sénégalo-coréenne a été louée à travers la concrétisation des engagements financiers de la Corée du Sud au financement de la première phase quinquennale du Pse à hauteur de 104 milliards de francs Cfa contre des prévisions de 17,5 milliards». Ces financements sont concentrés dans l’économie maritime avec 3 projets, notamment la construction d’infrastructures et d’équipements maritimes (Miep2), la construction du complexe frigorifique de Hann et l’acquisition de camions frigorifiques. Le nouveau domaine, c’est la santé avec le projet de construction et d’équipement du Centre national d’oncologie.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here