PARTAGER

Après la Délégation à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (Der/fj) avec un financement de 100 millions de francs Cfa pour les femmes deux semaines plus tôt, c’était au tour de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej) de se signaler le week-end dernier dans la commune de Yène pour faire bénéficier aux jeunes d’une formation. Il est en fait rare de voir une commune du département de Rufisque bénéficier de retombées des programmes de l’Etat en matière d’offre d’emploi et auto-emploi à ce rythme. Pas de secret pour autant, s’est convaincu le maire de la commune qui s’est exprimé à la cérémonie de remise d’attestations à la vingtaine de jeunes qui ont subi la formation. «Il n’y a aucun secret. Nous nous insérons juste dans la politique de l‘Etat parce que tout ça ce sont des programmes qui ont été mis en place par l’Etat du Sénégal. il faut savoir comment s’y prendre et avoir des contacts nécessaires et surtout en faire une priorité (…) C’est ce qui explique que nous faisons tout pour aller dénicher toutes les possibilités que nous avons pour permettre aux populations d’améliorer leurs conditions de vie», a noté Pr Gorgui Ciss.
«C’était une formation de trois jours sur les techniques de recherche d’emploi. Après cette session de formation, il est effectivement prévu, toujours avec la commune de Yène, d’accompagner les jeunes dans le cadre de l’auto-emploi et de l’entrepreneuriat pour qu’ils puissent mettre sur pied leurs propres entreprises et soient des pourvoyeurs d’emplois», a noté Assane Ba, responsable de l’antenne régionale de l’Anpej. Il n’a toutefois pas donné de date pour la tenue de cette formation sur l’entrepreneuriat.
Le directeur de l’Anpej, Amadou Lamine Dieng, qui a pris part à la cérémonie, a pour sa part assuré que «cinq projets dans des domaines variés vont être financés», lors de la formation en entrepreneuriat. «Les chèques seront remis le jour de la remise des attestations», a-t-il promis.
Parmi les jeunes ayant subi la formation en recherche d’emploi, cinq vont bénéficier d’un stage dans les structures de l’Anpej dès le mois de novembre, d’après toujours M. Dieng.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here