PARTAGER
Pr Khadiyatoulah Fall, chercheur en sciences humaines et sociales

Le prestigieux Galien forum s’est tenu pour la première fois en terre africaine. Grâce au «leadership» de Macky Sall, la capitale sénégalaise a réuni plusieurs sommités scientifiques, notamment dans le domaine de la médecine. Le Président Sall a souligné la «fierté du Sénégal à accueillir un tel événement scientifique de haut niveau et rappelé l’importance que sa vision et le Pse accordent à la recherche scientifique dans les domaines de la médecine et de la pharmacie avec le souci de résoudre les problèmes auxquels les Sénégalais sont confrontés». Le Président Sall n’a pas manqué de souligner le travail de qualité et le leadership déployé par le ministre d’Etat Pr Awa Marie Coll Seck pour la tenue de l’événement à Dakar, pour l’accueil de chercheurs nationaux et internationaux de réputation, de chercheurs récipiendaires de prix Nobel, de certains des meilleurs étudiants en sciences de la santé de l’espace Cedeao. Le leadership du Président Macky Sall a été souligné par la Fondation Galien qui octroyait pour la première fois un Prix de reconnaissance à un Président africain.
Par ailleurs, les panels ont traité de sujets variés et souvent permis des réflexions interdisciplinaires et intersectoriels, notamment le financement de la santé. Par exemple, Pr Khadiyatoulah Fall, chercheur en sciences humaines et sociales sur une question peu familière, c’est-à-dire la problématique du halal et des avancées en pharmacie et en biomédecine. Dans son discours, Pr Fall a souligné «que la prise en compte des convictions religieuses, de la norme halal et des conditions de sa négociation et accommodements devraient être prises en compte dans la formation des étudiants en sciences de la santé, surtout dans nos contextes actuels de multi-culturalité et de pluralisme religieux».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here