PARTAGER

Le groupe de télécommunications Sonatel se positionne sur le marché obligataire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) pour un montant de 100 milliards de francs Cfa. L’emprunt va servir à financer le plan d’investissements 2020 de la société de télécommunications.

Dans le cadre du financement de son plan d’investissement 2020 au Sénégal, le groupe Sonatel cherche un visa sur le  marché obligataire de l’Union économique et monétaire ouest africaine pour un montant de 100 milliards de francs Cfa.
D’après un communiqué de la société de télécommunications, le programme d’investissements financé par cet emprunt obligataire sera dédié aux investissements sur les infrastructures permettant de soutenir le segment Voix, à l’accélération des principaux relais de croissance ainsi que le lancement de nouveaux métiers (énergie, banque, contenus multimédias). A travers cet emprunt obligataire, Sonatel veut aussi continuer la modernisation et l’extension de son réseau, tout en renforçant le rôle de pionnier du groupe en termes d’innovations et de technologies dans le secteur des télécommunications.
L’emprunt obligataire a été approuvé par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (Crepmf) pour l’émission de 10 millions obligations au prix unitaire de 10 mille francs Cfa. Selon le communiqué de la Sonatel,  cet emprunt sera amorti sur une maturité de sept ans à un taux d’intérêt facial de 6,50%/an. La période de souscription ouverte hier devrait durer 30 jours (du 15 au 15 juillet 2020).
«Dans la procédure d’obtention de ce visa, Sonatel, en tant que société émettrice sur le Marché financier régional (Mer), s’est vu octroyer la meilleure note pour une entreprise privée émettrice au sein de la zone Uemoa à date : l’Investment grade», renseigne le communiqué. D’après la même source, l’émetteur est également la première entreprise privée en termes de chiffre d’affaires de la région et dispose d’un risque de crédit exceptionnellement bas dans un contexte économique ponctué d’incertitudes, d’une forte capacité à honorer le service de la dette à court et à long terme et d’une gouvernance respectant les meilleurs standards internationaux.
Pour la préparation et de la réalisation de cet emprunt obligataire sur le marché financier régional de l’Uemoa, Sonatel a mandaté la Société de gestion et d’intermédiation Impaxis comme arrangeur et chef de file.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here