PARTAGER

Les femmes de Podor se sont fortement mobilisées samedi dernier au stade Alassane Wade pour recevoir le ministre en charge de la Microfinance et de l’économie solidaire à l’occasion de la caravane du Réseau des femmes pour l’émergence (Refeme) qu’il a initié. En prélude à la visite du président de la République, Moustapha Diop a promis 300 millions de francs Cfa aux femmes pour le financement de leurs activités génératrices de revenus.

Trois cents millions de francs Cfa, c’est la somme que le ministre délégué chargé de la Micro­finance et de l’économie solidaire a décidé de distribuer aux femmes du département de Podor. Moustapha Diop a fait l’annonce lors d’un meeting tenu samedi dernier au stade Alas­sane Wade de Podor. Cette somme qui va profiter à toutes les femmes des 22 collectivités locales composant ledit département sera attribuée avec des conditions très souples, selon M. Diop qui a fait savoir que les bénéficiaires seront exemptées des frais de dossier, d’ouverture et de gestion de compte. Mieux, ajoute-t-il, un taux d’intérêt exceptionnel de 5% leur sera appliqué. Il explique qu’à travers ces financements, le président de la République entend contribuer à accélérer la dynamique de l’entrepreneuriat féminin à Podor. «Il s’agit de fournir aux femmes de Podor les outils nécessaires à leur accomplissement économique et social avec notamment le renforcement de leurs bases productives et la création d’entreprises de femmes basées sur des capacités de productivité et de compétitivité», déclare le ministre délégué. Avant d’ajouter que «ces financements vont offrir aux femmes de Podor l’opportunité de produire des richesses durables avec des projets à forte valeur ajoutée en exploitant les potentialités locales dans les secteurs prioritaires du Pse, no­tam­ment l’agriculture, le maraîchage, l’élevage, la transformation des produits du cru, le commerce, les Tic et le tourisme».
Moustapha Diop a toutefois invité les bénéficiaires à utiliser rationnellement les fonds qu’elles recevront, afin de rembourser à date échue. «Je saisis cette opportunité pour rappeler aux bénéficiaires que le remboursement de la dette est aussi un élément essentiel dans le processus mis en place pour enclencher l’émancipation économique  des femmes sénégalaises. Nous vous savons conséquentes pour penser rembourser de manière spontanée et régulière les dettes afin de pérenniser ces financements», leur a-t-il lancé.
La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités politiques et de la société civile dont le maire de Podor Me Aïssata Tall Sall, qui a salué son caractère républicain. Pour elle, les femmes du Fouta dont elle a salué la bravoure mettront à profit ces financements pour participer au développement de leur terroir. Dans le même sillage, les femmes qui ont pris la parole au nom de leurs camarades ont remercié le Président Macky Sall à travers ce geste de haute portée qui leur permettra de mener des activités génératrices de revenus.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here