PARTAGER

En plus des 30 millions octroyés aux Groupements d’entrepreneurs agricoles (Gea) qui s’activent dans la pisciculture au Dac de Séfa, la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der) a mis à la disposition des jeunes et des femmes de Sédhiou 511 millions 168 mille 586 francs Cfa, dont 447 millions déjà décaissés. Les 66 millions restants seront libérés par la direction nationale dans deux semaines.
Ce montant qui constitue le financement de projets de 1 825 bénéficiaires vise, selon le délégué général,  à asseoir leur autonomisation économique. Justi­fiant la clé de répartition, Pape Amadou Sarr précise d’emblée que la taille de la population et la pauvreté ont été des facteurs déterminants dans la sélection. Ecartant toute idée de politisation ou de favoritisme dans leur démarche, le patron de la Der renseigne que la structure qu’il dirige se fie au statistiques fiables fournies par l’A­gence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), no­tam­ment les résultats du dernier recensement de la population.
Ainsi pour Sédhiou, le montant initial de 500 millions est revu considérablement  à la hausse et  reparti dans les trois départements de la région. Le gros lot revient à Sédhiou qui a bénéficié de 174 millions 128 mille 911 francs Cfa dont 162 millions 100 mille francs Cfa déjà décaissés pour 636 bénéficiaires. Il est suivi de Goudomp où les  576 bénéficiaires se partagent une enveloppe  de  170 millions 431 mille  967 francs Cfa.
Par ailleurs, une enveloppe de 200 millions de francs Cfa supplémentaires destinés aux projets structurants a été validée en comité d’investissement tenu le 31 décembre dernier à Dakar. Ce montant est réparti comme suit : Bounkiling, avec ses 33 bénéficiaires, empoche 91 millions. Sédhiou, avec 31 bénéficiaires, obtient 68 millions. Et Goudomp se contente de 16 millions répartis entre 7 bénéficiaires.
Les bénéficiaires profitent d’un accompagnement pour la formation et la formalisation. Tout bénéficiaire qui a plus de 100 mille francs dispose d’un compte auprès des partenaires financiers et le taux de remboursement des prêts est de 5%.
o.demba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here