PARTAGER

Depuis sa création au mois de mars 2014, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip) a mobilisé «44,4 milliards de francs Cfa pour le financement de 2005 Gie de femmes et de jeunes et de 878 Petites et moyennes entreprises (Pme), avec la création de 27 634 emplois et la couverture de 41 des 45 départements en 3 ans d’activités», indique la Direction du marketing, de la communication et des relations publiques de l’institution dans un communiqué sanctionnant la 15ème session ordinaire du Conseil d’administration du Fongip tenue le 10 novembre 2017. Au cours de laquelle, les administrateurs dudit fonds ont «validé le budget 2018 qui s’élève à 13 milliards 212 millions 696 mille 415 francs Cfa». Ces ressources, mentionne le document, «vont permettre d’atteindre principalement des objectifs prioritaires comme la transformation institutionnelle du Fongip en SA en vue de l’obtention de l’agrément Bceao d’établissement financier de garantie, la mise en conformité de la structure avec les exigences réglementaires telles que Bale 2, Bale 3 et le projet d’acquisition de son siège social, afin de mieux maitriser ses charges locatives et de renforcer progressivement ses fonds propres».
La Direction du marketing, de la communication et des relations publiques informe aussi que les membres du Conseil d’administration, suite à leur Assemblée générale,  ont plaidé pour une mobilisation «d’un volume de financements global de 60 milliards pour les Pme, Pmi, femmes et jeunes en 2018, le développement et la montée en puissance des sous-fonds thématiques, notamment le Fogaville pour le financement du développement économique local en partenariat avec la Cdc et les collectivités locales, le Fogadev pour le développement des Pme avec l’Adpme… ».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here