PARTAGER

L’apport des ressources internes au financement des budgets dans l’investissement est massif ces dernières années, selon le ministre du Budget qui observe un inversement des lourdes tendances. Cela, grâce à la mobilisation des ressources  des recettes fiscales et douanières. Mobilisation qui continue de constituer un défi à relever pour le pays. «Comptant sur nos administrations fiscales et douanières et du Trésor, nous allons renforcer leurs capacités en termes de ressources humaines, technologies, de réformes beaucoup plus souples, faciles et accessibles, mais surtout les recettes qui permettent d’élargir l’assiette fiscale», a dit Birima Mangara.
«Les ressources internes  au financement du Pse sont très importantes.  64%  vont à l’investissement», a-t-il-dit hier, à l’issue de la plénière du Cese. Et d’assurer que le Sénégal «va  continuer dans cette dynamique pour que  de plus en plus, le pays puisse compter sur ses propres ressources».
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here