PARTAGER

C’est un objectif plus qu’atteint ! Le Sénégal qui cherchait 4.684 milliards Cfa pour financer la 2ème phase du Plan d’actions prioritaires a dépassé ce chiffre dès ce lundi 17 décembre 2018 au groupe consultatif de Paris. Plus de 8 093 milliards Cfa, c’est l’engagement que les partenaires techniques et financier ont pris pour la 1ère journée du groupe consultatif de Paris dont l’objectif est de lever des fonds pour financer le deuxième Plan d’actions prioritaires 2019-2023. Cette journée était réservée à la coopération internationale, bilatérale et multilatérale.

Une victoire saluée en plusieurs langues par le Président Macky Sall qui a subi des critiques de l’opposition sur le niveau d’endettement du pays. Karim Wade, candidat à la présidentielle du Pds, a demandé aux partenaires techniques et financiers « d’auditer la gestion de Macky Sall». La France qui est le premier partenaire financier du Sénégal croit « à la réussite du Pse ». C’est la raison pour laquelle, Bruno Lemaire, ministre des Finances de la France, s’est engagé à accorder 983 milliards les 5 prochaines années. Tous les partenaires financiers ont félicité les progrès du gouvernement de Macky Sall.

« Vous avez répondu au-delà des engagements de 2014. De façon efficace et efficiente nous avons utilisé les ressources. Le Sénégal a fait des progrès grâce à votre engagement. Vous pouvez être qu’on utilisera de façon efficace efficiente les ressources mobilisées. (..) Je suis sensible à la marque de confiance. Nous avons été dignes et nous le seront encore » a promis Macky Sall.

Pour cette 2ème session du groupe consultatif de Paris, le Sénégal a pour objectif de récolter la somme de 4.684 milliards Cfa pour compléter le financement du Plan d’actions prioritaires 2019-2023. Son budget global est de 14.098 milliards francs Cfa dont  9414 milliards Cfa qui sont déjà mobilisés par le gouvernement du Sénégal. Deuxième phase du Plan Sénégal émergent, le Pap 2019-2023 va participer à rendre le pays attractif en se focalisant sur les secteurs de l’agriculture, l’horticulture, l’agro-industrie, les infrastructures, la construction, l’énergie, le Pétrole, le Gaz, les mines, les industries, l’économie numérique, le tourisme et la finance.

Cette réunion de Paris est organisée par la Banque mondiale. Le gouvernement du Sénégal va présenter aux partenaires techniques et financiers, aux investisseurs privés et à la diaspora, la seconde phase du Pse et les opportunités d’investissement au Sénégal, en vue de mobiliser les ressources complémentaires pour financer le développement sur la période 2019-2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here