PARTAGER

80 milliards ont été injectés par l’Allemagne dans la coopération avec le Sénégal. C’est le secteur de l’énergie qui en a profité le plus avec «la construction d’une centrale solaire photovoltaïque à Diass», entre autres projets.

La coopération financière sénégalo-allemande coule des jours heureux. En particulier, en ce qui concerne le secteur de l’énergie. Les Allemands ont ainsi remis 80 milliards de Cfa au Sénégal, rien que pour ce secteur hautement sensible des énergies renouvelables. «Cette enveloppe est destinée au financement de projets et programmes dans le domaine des énergies renouvelables, avec notamment la construction d’une centrale solaire photovoltaïque à Diass, mais aussi dans le domaine de l’efficacité énergétique et de l’accès à l’énergie au Sénégal. Une partie des fonds est également destinée à la promotion des énergies renouvelables en Afrique de l’Ouest à travers le financement du Projet énergie de l’Omvg, à côté d’autres bailleurs de fonds», informe un communiqué de la représentation diplomatique allemande à Dakar.
Et pour magnifier «l’excellence des relations» entre les deux pays, Michael Wehinger, directeur du département Afrique de l’Ouest de la Kfw (Banque allemande de développement) a séjourné au Sénégal du 21 au 25 novembre derniers. Il a eu plusieurs échanges avec les partenaires sénégalais sur l’état d’avancement des programmes en cours ainsi que les perspectives de la coopération financière bilatérale. Michael Wehinger s’est félicité de l’excellence de la coopération financière sénégalo-allemande. Il était accompagné dans sa visite par M. Jan Schumacher, directeur de la Kfw pour le Sénégal et le Mali.
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here