PARTAGER

49,2 milliards de francs Cfa. C’est le montant de l’accord de financement du projet Sénégal electricity modernisation signé hier entre le Sénégal et la Banque européenne d’investissement (Bei). Le projet entre dans le cadre de la densification et de l’extension du réseau électrique, la modernisation des installations et des équipements de distribution de l’électricité, le raccordement de près de 144 mille nouveaux clients dans les zones urbaines et périurbaines de Dakar, Kolda, Dabo et Vélingara (Sud du pays), la pose d’au moins 450 mille compteurs à prépaiement et 30 mille compteurs intelligents, le financement des installations privées intérieures au profit de 25 mille ménages à bas revenus.

La fourniture correcte de l’électricité aux Sénégalais de tout bord est une préoccupation qui tient à cœur l’Etat. Récemment, le président de la République a inauguré les centrales solaires de Bokhol, dans la région de Saint-Louis, et de Malicounda, dans la région de Thiès, pour une capacité cumulée de 40 mégawatts. Après ces actes, un autre jalon a été posé hier, allant dans le sens de faciliter l’accès des populations à l’énergie. En effet,  l’accord de financement du projet Sénégal electricity modernisation entre l’Etat du Sénégal et la Banque européenne d’investissement (Bei) pour un montant de 49,2 milliards de franc Cfa a été signé ce jeudi par les deux parties. Ce projet va couvrir des «investissements d’urgence» à Dakar, mais aussi dans certaines zones de la Casamance. Il permettra d’assurer le transport et la distribution de l’électricité afin de réduire les pertes et de permettre aux populations de bénéficier d’une électricité en quantité et en qualité. Au cours de la cérémonie de signature de la convention tenue au ministère de l’Economie, des finances et du plan, Amadou Ba a magnifié l’utilité et les avantages d’une telle convention. «Ce projet innovant s’articule autour de la densification et de l’extension de notre réseau électrique, la modernisation des installations et des équipements de distribution de l’électricité, le raccordement de près de 144 mille nouveaux clients dans les zones urbaines et périurbaines de Dakar, Kolda, Dabo et Vélingara (Sud du pays), la pose d’au moins 450 mille compteurs à prépaiement et 30 mille compteurs intelligents, le financement des installations privées intérieures au profit de 25 mille ménages à bas revenus», explique le ministre de l’Economie, des finances et du plan.
Dans la même veine, Amadou Ba a salué les efforts fournis par la Bei dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse). «Ce financement porte ainsi à environ plus de 127 milliards de francs Cfa la contribution de la Bei à la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse), soit 65% de concrétisation des engagements financiers de la Bei au Groupe consultatif de présentation de la Stratégie de développement économique et social du Sénégal.» La signature de l’accord de financement du projet Sénégal electricity modernisation entre l’Etat du Sénégal et la (Bei) a été effectuée en présence de M. Diederick Zambon, chef de la division pour l’Afrique de la  Bei.
Au-delà de l’énergie, il faut noter que la Bei intervient dans des domaines tels que l’eau, l’assainissement, l’industrie, les transports, l’agriculture…
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here