PARTAGER

L’adhésion de Malick Noël Seck à la liste Osez l’Avenir de Aïssata Tall Sall ne fait pas l’unanimité au sein de son parti. Bien au contraire, certains de ses camarades du Front national de salut public/Moom sa reew trouvent son choix «anti démocratique et anti progressiste». «Nous exprimons, pour nous en démarquer, notre total désaccord avec l’adhésion de notre secrétaire général Malick Noël Seck à la liste des candidats Osez l’Avenir», précise Guy Marius Sagna dans un communiqué. Il invite les militants de leur parti à «se mobiliser et à mobiliser, à voter et faire voter pour la coalition Ndawi askan wi/Alternative du peuple et sa liste Pencuum nawle afin d’envoyer le maximum de députés patriotes à l’Assemblée nationale». M. Sagna souligne que maintenant que Malick Noël Seck a «déserté les rangs», «Fatima Mbengue et Modou Sam ont été désignés respectivement comme leur coordonnatrice et coordonnateur-adjoint pour agir et parler en leur nom». Guy Marius Sagna et son camp réaffirment plus que jamais leur «ancrage» dans le projet de fusion avec Yoonu askan wi et leur «soutien actif» au projet de fusion entre Moom sa reew, Pastef, Rnd, Taxaw temm et Yoonu askan wi.
Pour ces membres de Moom sa reew, Malick Noël Seck avait rejoint Aïssata Tall Sall parce qu’il n’appréciait pas la 13e place qu’occupait son parti sur la liste nationale de Ndawi askan wi. Or, soulignent-ils, sur la liste de Osez l’avenir, il ne figure qu’à la 20e place. Mais en ce qui les concerne, M. Sagna et Cie estiment que quelle que soit la place octroyée à Moom sa reew dans ces élections législatives sur la liste dirigée par Sonko, leur «place est aux côtés de leur famille politique», celle des «patriotes».
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here