PARTAGER

Couvrant exceptionnellement deux années, le rapport 2018-2019 de l’Inspection générale d’Etat (Ige) est «singulier» en ce sens qu’il pointe, selon le Vérificateur général François Colin «des anomalies majeures». «Le rapport met en effet en exergue des dysfonctionnements inhérents à l’usage inadéquat et persistant du décret portant répartition des services de l’Etat ainsi que des manquements notés dans la gestion des véhicules administratifs», souligne M. Colin. En s’adressant au Président Macky Sall au moment de lui remettre les rapports de ces dernières années, François Colin a attiré son attention sur le «folklore» qui entoure les cérémonies de passations de services. «Un tel intérêt réside dans le constat par l’Ige d’anomalies majeures qui appellent des mesures urgentes de redressement», souligne M. Colin. Selon François Colin, d’autres types d’errements qui constituent des atteintes à la solennité, à la sobriété et à la neutralité de l’Etat sont également indexés. Il s’agit principalement, dit-il, des manifestations politiques ou folkloriques organisées dans l’enceinte de structures publiques durant ou en marge de cérémonies de passation de services. «Il apparaît que le sens d’une passation de services, sa portée ainsi que les rôles et responsabilités de ses différentes parties prenantes sont perdus de vue», conclut le Vérificateur général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here