PARTAGER

Un nouveau mécanisme pour accompagner les entrepreneurs sénégalais. L’Etat, en partenariat avec la Banque mondiale, a ouvert le guichet «internationalisation» du Fonds à frais partagés (Ffp). Cet instrument, précise Idrissa Diabira, «vient renforcer les activités classiques du Ffp, et il a pour ambition de répondre aux besoins des entrepreneurs sénégalais souhaitant internationaliser leurs activités et accéder à de nouveaux marchés». Concrètement, précise le directeur général de l’Agence de développement des petites et moyennes entreprises (Adpme), «le guichet est un dispositif d’assistance technique et financière qui cible des entreprises et des associations professionnelles ayant un potentiel sur l’international… L’objectif global est de diversifier l’offre sénégalaise de produits et services, mais également des marchés. En effet, notre offre reste dépendante des quelques pays de la sous-région et de quelques autres pays».
Les Pme sont confrontées à d’énormes difficultés. Des contraintes liées entre autres à une faible compétitivité, une faible rentabilité et des problèmes en matière d’investissement et de modernisation.
Ces contraintes, assure le ministre du Commerce et des Pme, «ont amené le gouvernement à prendre certaines mesures politiques, notamment des mesures de soutien et d’encadrement pour appuyer le développement des Pme, au titre desquelles la mise en place d’un Ffp créé depuis quelques années». Assome Aminata Diatta d’expliquer aussi que «ce fonds, à travers lequel l’Etat partage le financement de l’assistance technique avec les Pme, va accompagner les entreprises à s’intégrer dans les chaînes de valeurs nationales, régionales et mondiales». Et avec l’ouverture aux marchés internationaux, notamment la Zlecaf, estime le ministre, «nos Pme sont obligées de répondre aux impératifs en matière de compétitivité. Ce qui entraîne des implications d’orientation de nos politiques publiques vers le soutien et le développement du secteur privé».
Sous composante du Projet de développement du tourisme et des entreprises (Pdte), le Ffp est financé à hauteur de 6 millions de dollars, soit environ 3 milliards de francs Cfa, pour la période 2019-2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here