PARTAGER

Le Nigérien Abdou Djerma Lawal a été élu président du Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (Rafpro), lors de la 10ème cérémonie de ses assises, tenues à Dakar les 12 et 13 juillet 2018. Directeur général du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa), M. Lawal a gagné haut la main cette élection pour un mandat de 3 ans. Elle a été facilitée par l’éclatement des candidatures sénégalaises, portées par les directeurs généraux de l’Office national de formation professionnelle (Onfp) Sanoussi Diakité et du Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3Fpt), Dame Diop.
A la tête des institutions issues de onze pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, le président Lawal a estimé que son bureau «va travailler sans relâche pour contribuer de façon significative au développement de la formation professionnelle des pays membres». Il s’engage à réussir le plan stratégique du Rafpro en résorbant le retard de l’Afrique dans la formation et l’emploi pour mieux lutter contre le chômage des jeunes.
Pour Sanoussi Diakité, le sens du Rafpro est de permettre aux Etats membres de promouvoir la formation professionnelle et de développer l’échange entre les intuitions et le Fonds de formation pour renforcer la mutualisation et le renforcement de leurs capacités. «On partage de bonne pratique, on examine des questions importantes sur le développement de la formation professionnelle et on élabore des propositions et des recommandations à soumettre aux décideurs de nos différents pays», dit-il. Selon M. Diakité, il n’y a «aucun doute que la formation professionnelle et technique est le levier qui fait la promotion de la croissance économique puisque la production dans un pays repose sur des ressources humaines».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here