PARTAGER

Le champion en titre, l’Us Gorée, et le vainqueur de la Coupe du Sénégal, Niary Tally, s’apprêtent à disputer les compétitions africaines dans un contexte marquée par la trêve intervenue pour cause de Can. Devant faire face à leurs adversaires dans moins de dix jours et misant sur les matchs amicaux pour se faire les jambes, Insulaires et Galactiques démarrent leur campagne africaine le 12 février prochain respectivement contre Horoya de Guinée et Apejes de Mfou du Cameroun.

Exit la Can 2017 où le Sénégal est revenu du Gabon avec une place de quart de finaliste, place aux compétitions africaines de clubs. Dans moins de dix jours, les représentants sénégalais vont entrer en lice. L‘Us Gorée recevra Horoya Fc de Guinée le 12 février à Demba Diop en match aller des préliminaires de la Ligue africaine des Champions.
Championne du Sénégal 32 ans après, la formation du président Augustin Senghor tarde encore à trouver ses marques dans un championnat de Ligue 1 où elle est relégable. Renforcée par l’arrivée de nouveaux éléments, Gorée a conservé l’intégralité son effectif avec lequel il a remporté le championnat la saison passée. Cela permet à son entraîneur, Aly Male, d’entrevoir l’avenir avec beaucoup d’optimisme.

«Relever le défi en éliminant Horoya»
Espérant que son équipe trouvera le déclic contre Horoya, le jeune technicien de souligner que l’Us Gorée ne veut pour autant se présenter en victime expiatoire face au club guinéen. Même si ce dernier ne laisse pas de bons souvenirs aux Séné­galais pour avoir éliminé la saison dernière la Douane.
«Le mieux aurait été de se déplacer en Guinée Conakry avant de les recevoir à Dakar. Mais qu’à cela ne tienne, il y a deux matchs à jouer. Et nous allons essayer de relever le défi en éliminant Horoya. Nous sommes tombés sur un gros morceau, mais aussi Gorée se considère comme un gros morceau pour avoir été sacrée championne du Sénégal au même titre qu’Horoya», a confié Aly Male.
Sur un éventuel manque de rythme de son équipe pour cause de Can, l’entraîneur des Insulaires de rassurer son monde. Non sans manquer de noter que «les matchs amicaux ne peuvent pas à 100% combler le vide». Mais permettront au moins à ses joueurs «de soutenir la comparaison dans un match de Ligue africaine des Cham­pions où l’intensité sera au maximum».
En regroupement au centre technique de Toubab Dialaw depuis que la trêve est intervenue, l’Us Gorée a pris part dernièrement à un tournoi disputé à Louga. Avec au bout une troisième place suite à un succès face à Niary Tally, l‘autre africain. Côté infirmerie, Aly Male espère livrer ce match avec l’intégralité de son effectif en récupérant son latéral, Tapha Diouf (blessé), et son solide arrière central, Abdoulaye Diakham (malade).

«Notre football a progressé sur le plan local»
Pour sa première expérience en compétition africaine avec le tournoi de l’Ufoa en 2012 où Niary Tally n’a pu franchir le premier tour, les Galactiques espèrent faire mieux cette fois-ci en préliminaires de la Coupe de la Caf face aux Camerounais de Apejes de Mfou. Devant se rendre à Yaoundé mercredi prochain, Ngb va jouer aussi le 12 février. «Notre adversaire sera jugé par rapport au niveau du football camerounais. Mais nous aussi, nous ne devons pas manquer de noter que notre football a progressé sur le plan local. Il suffit de se reporter aux bons résultats des Equipes nationales junior et cadette pour s’en convaincre. Nous ne devons donc pas faire moins. Nous allons nous battre pour passer ce premier tour», a confié Djibril Wade, le président de Ngb.
N’ayant pas de crainte à se faire face au manque de rythme qui pourrait occasionner la trêve à cause de la Can, le président de Ngb de noter que son équipe vient de remporter un tournoi en Mauritanie. Le vainqueur de la Coupe du Sénégal va poursuivre sa préparation en disputant des matchs amicaux au niveau local. Côté effectif, rien à signaler, «il est au complet», rassure Djibril Wade.
Effectuant deux séances chaque jour à Demba Diop, Ngb est logé à la 4e place de Ligue 1. Les manches retour des compétitions africaines de club se dérouleront une semaine après les manches aller.
ambodji@lequotidien.sn