PARTAGER

La Linguère de Saint-Louis n’est pas du tout d’accord avec la décision du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football d’annuler la saison de football et de geler par conséquent les promotions en Ligue 1.

La Linguère a officiellement exprimé son opposition à la décision de la Fsf d’annuler la saison et de geler les promotions en Ligue 1.
Face à la presse ce samedi, les dirigeants du club fanion de la vieille ville, entourés pratiquement de tous les sportifs saint-louisiens, ont qualifié cette décision fédérale «d’arbitraire». Selon eux, «il existe un doute sérieux quant à la légalité de cette décision pour de multiples et diverses raisons qu’ils ont exposées. Ils ont souligné en effet, par la voix de leur secrétaire exécutif, le Dr Masseck Wade, que d’abord elle est entachée d’incompétence dans la mesure où seule la Ligue professionnelle était compétente pour statuer en cours de saison sur l’organisation des compétitions de L1 et L2, l’homologation des résultats qui en sont issus et les cas non prévus».
Deuxièmement, selon toujours les dirigeants saint-louisiens, la décision est entachée d’une erreur manifeste d’appréciation dans le choix de geler les promotions à tous les échelons, dès lors que cette décision n’est pas justifiée par la situation sanitaire et ne satisfait pas à l’équité sportive.
Le troisième point sur lequel Amara Traoré et son équipe s’appuient pour attaquer la décision du Comité exécutif de la Fsf, c’est qu’elle est de leur avis entachée d’une erreur de droit, car en désignant les équipes de L1 les mieux placées au classement de la L1 à la dernière journée de la phase aller du championnat professionnel pour représenter le Sénégal respectivement à la Ligue des champions et à la Coupe Caf, le Comité exécutif s’est fondé sur un seul et même motif «ratio insuffisant de matchs disputés pour décider de la promotion à l’échelon supérieur».
En plus de ces griefs, la Linguère considère que la décision fédérale est aussi «entachée d’une erreur de qualification, car le Comité exécutif a excédé ses pouvoirs dans la mesure où le ratio insuffisant de matchs disputés», seul fait évoqué, n’a pas été précisé correctement, de manière à justifier le gel de toutes les promotions pour ladite saison. Par ailleurs, les Samba Linguère jugent que «la décision de la Fsf n’a aucun fondement juridique pour n’avoir pas été étayée par aucune loi ou article issu de textes réglementaires, même ceux propres à la Fsf».
Pour terminer, les dirigeants de la Linguère évoquent un vice de procédure, avec l’absence de toute délibération préalable ayant trait au principe du fonctionnement autonome de cette instance.

Amara Traoré : «Maintenant, c’est le foot amateur qui décide à la place du foot professionnel»
Selon le Dr Masseck Wade qui parlait au nom du club, il appartient à la Ligue Pro, étant l’organe compétent pour ce faire, de déterminer, dans le cadre de son pouvoir réglementaire, les conséquences à tirer de la décision du Comité exécutif consistant à mettre un terme définitif aux différentes compétitions de la saison 2019-2020.
Le président du club saint-louisien, Amara Traoré, a souligné que ce sont les derniers qui jubilent et qui célèbrent leurs dernières places avec de l’argent alors que c’est la Linguère qui devait célébrer en ce moment son titre de champion de la Ligue 2 qui est à la peine.
Finalement, souligne Amara Traoré, les instances dirigeantes du football sénégalais ont cédé à la pression de certains clubs qui risquaient tout simplement la relégation. Mieux, le patron de la Linguère attire l’attention de tous les acteurs sur le fait que c’est maintenant le football amateur qui décide à la place du football professionnel. Un fait inédit.
En conclusion, les dirigeants de la Linguère ont ainsi invité la Fsf à revenir sur cette décision qu’ils ont décidé de combattre devant toutes les juridictions sportives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here