PARTAGER

Le Sénégal a perdu hier en huitième de finale du Mondial U17 face à L’Espagne (2-1). Les Lionceaux ont manqué d’armes pour contrer le jeu collectif hispanique et quittent la compétition avec un bilan de deux victoires contre deux défaites.

Le Sénégal est tombé sur plus fort que lui, hier à Goiania où l’attendait donc l’Espagne en huitième de finale de la Coupe du monde U-17 de la Fifa, Brésil 2019. Les Lionceaux ont souffert face à la démonstration collective de la Rojita et quittent donc la compétition. Pour autant, ils n’ont pas à rougir de leur parcours, au cours duquel ils ont battu notamment les Pays-Bas, champions d’Europe, et les Etats-Unis, en phase de groupes.
En manque d’imagination face à une équipe d’Espagne dominatrice, le Sénégal s’est longtemps contenté de défendre faute de pouvoir faire mieux. Quelques contres sénégalais ont certes été menaçants, mais l’Espagne a été bien plus dangereuse et efficace. Il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir les Africains, alors menés 2-0, sortir de leur coquille et créer un vrai danger sur le but de Ivan Martinez. Leur poussée a été récompensée d’un but signé Souleymane Faye à la 85ème minute, mais la réaction a été trop tardive pour pouvoir remettre les pendules à l’heure. Le Sénégal quitte donc la compétition, mais pas par la petite porte.
Comme toute sélection espagnole, la Rojita propose un jeu en mouvement basé sur la possession, parfaitement maîtrisé. Elle a asphyxié le Sénégal durant 75 minutes, au cours desquelles German Valera et Roberto Navarro, tous deux buteurs, ont particulièrement brillé. Menant 2-0, les Ibériques ont commencé à reculer et à abandonner la balle à des Sénégalais dos au mur. Ils ont un peu tremblé lorsque Souleymane Faye a réduit la marque à la 85ème minute, mais ils ont su durcir le jeu ensuite pour ne plus autoriser aucune incursion. L’Espagne rencontrera le vainqueur du match France-Australie en quart.
Avec Fifa.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here