PARTAGER

Les Lions seront de nouveau habillés par Puma. La Fédération sénégalaise de football et la marque ont renoué un partenariat pour les cinq prochaines années. L’information a été donnée hier par le président, Me Augustin Senghor, à l’issue de la réunion du Comité exécutif.

«Nous avons choisi Puma pour sa crédibilité et sa capacité financière. Le partenariat permet d’engranger un montant substantiel, en termes de subvention. L’offre de Puma est au-dessus des autres», a indiqué le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Senghor, à l’issue de la réunion du Comité exécutif. Sur le plan financier, confie Me Senghor, «la Fédé va empocher près de 750 000 euros par an contre 500 000 euros par le passé, en termes d’équipements, sur les cinq années à venir». Un retour après une collaboration de près d’une dizaine d’années, qui sera «confirmé incessamment», a confié Me Senghor par la signature entre les deux parties, après une séparation en décembre 2014.
Malgré cela, la Fédération sénégalaise avait décidé de continuer à équiper les Lions avec la marque Puma lors de la Can 2015, en Guinée Equa­toriale. Avant que la firme Emiratie ne frappe à la porte de la Fédé, à la veille de la Can 2017, au Gabon. Malheureusement, la nouvelle collaboration ne dura que 10 mois à peine, avant de finir par indisposer la famille sportive. Entre non-respect des clauses, retard dans la livraison des équipements… La Fédé finit par mettre fin à la collaboration. Après la qualification des Lions au Mondial 2018, beaucoup de marques s’étaient manifestées. On parle de Nike, Adidas, Kappa, Macron ou encore de Puma.

La prime de 7 milliards reçue après le Mondial
Sur la question des fonds versés aux Fédérations, après la qualification au Mondial, Me Senghor de préciser : «Les gens pensent que les 7 milliards Cfa sont disponibles, qu’on est riche comme Crésus. On ne les aura qu’après le Mondial.»
Concernant la préparation de l’Equipe nationale, le fédéral informe que plusieurs sélections ont affiché leur envie de disputer des matches amicaux avec les Lions. C’est le cas de la Croatie, de la Corée du Sud, la Serbie, le Costa Rica, le Panama et même le pays organisateur, la Russie. «On attend le retour du coach pour finaliser ces matchs amicaux. D’ici la fin du mois, le programme sera bouclé avec les dates, les lieux et le budget», dira Me Senghor.

Attelage Equipes nationales locales
Au cours de la réunion, les membres du Comité se sont également penchés sur l’attelage des équipes nationales. Sur ce chapitre, l’Equipe nationale locale a été confiée à Serigne Saliou Dia avec comme adjoint Joseph Wagane Senghor. A noter par ailleurs, la mise en place d’une cellule de détection des U15 composée de Aly Male, Salif Keïta et de Lamine Sonko.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here