PARTAGER

Dans le cadre de son programme de développement destiné aux entraineurs et éducateurs communautaires, l’Association Ladies Tun a organisé la semaine dernière sa deuxième session à Dakar, au stade Léopold Sédar Senghor. Après la première journée au Cneps de Thiès qui a réuni une trentaine de coaches, la deuxième journée, qui s’est achevée lundi dernier, a concerné 24 coaches venues de tous les coins du Sénégal. Une initiative d’anciennes internationales du football féminin en collaboration avec le British Consul Sénégal.
Durant les quatre jours, les 24 stagiaires venues de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Kaolack, Ziguinchor, Tamba et Sédhiou ont pu bénéficier d’une formation articulée autour de l’encadrement des jeunes, le coaching entre autres. Et cela, sous la supervision de techniciens comme l’ancien coach des Lionnes, Bassouaré Diaby ou encore de Assane Kara, très actifs dans le développement du foot féminin au Sénégal.
Très heureuses de l’opportunité qui leur a été offerte par Ladies Turn et le British Consul, les stagiaires qui ont bénéficié de quelques matériels pédagogiques, ont promis de servir leur communauté en utilisant les connaissances apprises durant la formation.
Quant à la présidente de l’association, Seyni Ndir Seck, elle espère bénéficier d’un troisième programme au courant de l’année, afin d’offrir à d’autres coaches communautaires, l’opportunité d’apprendre et de servir leur localité. Sous ce chapitre, l’ancienne capitaine des Lionnes pourra compter sur le soutien de Maïmouna Thiaw, chef du projet au British Consul Sénégal, très heureuse du travail et de l’implication des 24 stagiaires durant les quatre jours de formation.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here