PARTAGER

L’Association Ladies Turn, en partenariat avec le British Consul et la Fédération sénégalaise de football par le biais de la Direction technique nationale, a organisé ce week-end, un stage de formation destiné aux anciennes joueuses. Un stage de trois jours au Cneps de Thiès au cours duquel, la quarantaine de Ladies venues de quasiment toutes les régions du pays ont pu acquérir de nouvelles expériences de la pratique dans le domaine du coaching. Seules les régions de Matam, Kédougou et Louga n’ont pas été représentées, informe l’ancienne capitaine des Lionnes, Seyni Ndir Seck, initiatrice du programme.
En plus d’un renforcement de capacités à travers des séances pratiques, les stagiaires ont pu bénéficier d’une formation sur le leadership féminin. «On a ciblé les clubs et on leur a demandé de nous envoyer des anciennes joueuses. Il y en a qui continuent à jouer. Il y en a parmi elles, des anciennes internationales. Certaines ont commencé à faire des diplômes d’entraîneur», informe l’ancien sélectionneur de l’Equipe nationale féminine, Bassouaré Diaby. Membre de la Direction technique nationale, le technicien sénégalais explique que «l’innovation porte sur le fait que ce sont des coachs communautaire. Mais il y a l’aspect développement humain et leadership féminin. On a travaillé avec une dame basée aux Etats-Unis et qui évolue dans ce domaine en sillonnant le monde entier. Elle nous a fait un cours sur le leadership féminin». En plus d’acquérir des nouvelles connaissances, ces dernières pourront imprimer leur touche personnelle et ainsi participer au développement de leur communauté de par leur implication sociale. Dans un partenariat d’une durée de deux ans, les deux parties prévoient d’organiser d’autres stages du genre un peu partout dans le pays. Le prochain est annoncé pour mars 2017 entre Dakar, Ziguinchor ou Saint-Louis.
wdiallo@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here