PARTAGER

Le sélectionneur de l’Equipe nationale, Aliou Cissé, a fait part de son inquiétude quant à la situation actuelle des gardiens de but, à trois mois du début du Mondial 2018, en Russie. En manque de temps de jeu pour la plupart, le technicien sénégalais espère trouver la bonne formule avec le préparateur des gardiens, Tony Sylva, en qui il a entière confiance. Le technicien sénégalais a publié hier une liste de 30 joueurs pour les deux prochains matchs amicaux des Lions, prévus ce mois-ci contre la Bosnie et l’Ouzbékistan.

A trois mois du Mondial 2018 en Russie, le sélectionneur national a dévoilé une liste de 30 joueurs pour les deux matchs amicaux du mois contre l’Ouzbékistan le 23 mars et la Bosnie le 27 mars, respectivement au Maroc (Casa­blanca) et au Havre (Havre). Deux matchs pour donner le tempo de la préparation en direction de la phase finale de la plus prestigieuse compétition internationale. Une liste très élargie marquée par le retour d’anciens cadres de la Tanière, mais également le choix de quatre gardiens. C’est d’ailleurs l’un des secteurs qui semblent préoccuper le plus le sélectionneur. «Avec Tony (Sylva), on ne cesse d’en parler. Khadim (Ndiaye) qui joue avec le Horoya, Pape Seydou Ndiaye avec le Jaraaf, mais le reste, c’est un peu difficile. On a d’autres possibilités. Nous suivons d’autres joueurs. Le championnat canadien reprend bientôt pour Clément. C’est une situation que je n’aime pas beaucoup et qui m’inquiète. J’aurais aimé que mes gardiens aient un peu plus de temps de jeu», se désole le sélectionneur. Toutefois, souligne-t-il, «ce sont des garçons qui s’entrainent tous les jours. C’est important aussi de pouvoir les revoir. Tony a du boulot, mais j’ai confiance à son expérience et son expertise. Je suis sûr que les trois qui seront choisis pour la Coupe du monde seront au top».

Papy Djilobodji, Pape Ndiaye Souaré, Armand Traoré…
Interpellé sur la question, le préparateur des gardiens estime que le mental aura son importance pour réaliser une bonne compétition. «C’est un poste ingrat. Il faut rester concentrer et faire le travail de tous les jours à l’entrainement. C’est vrai que nos gardiens ne jouent pas, mais je suis souvent en contact avec eux», a regretté Tony Sylva. Titulaire indiscutable dans les buts des Lions lors du Mondial asiatique en 2002, alors qu’il était logé à la même enseigne, l’ancien portier de Monaco estime que le mental sera déterminant pour réaliser une bonne compétition. «Il faut avoir le mental. Je prenais toujours les séances d’entrainements comme mes matchs. Ce n’est pas facile, mais c’est comme ça qu’on remonte la pente», a conseillé l’entraineur des gardiens.
Au chapitre des retours, il faut noter ceux du défenseur de Dijon, Papy Djilobodji, Pape Ndiaye Souaré ou encore Armand Traoré. «On a quand même pas mal de blessés. Surtout sur le côté gauche. Saliou (Ciss), Adama (Mbengue). C’était l’occasion de faire revenir Pape Souaré et Armand. Je connais un peu le championnat anglais, c’est difficile. C’est le moment de les revoir. Après, on n’aura pas le temps», dira le coach. «Aujourd’hui, on ouvre le groupe à 30 joueurs. Cela ne veut pas dire que c’est définitif. Entre novembre et aujourd’hui, il y a eu beaucoup de choses qui se sont passées. Des joueurs sont blessés, d’autres en méforme. Et entre mars et mai, tout peut se passer», souligne le technicien sénégalais. Avant de préciser : «C’est vrai qu’en ce moment, on n’a 15 à 18 joueurs. S’il ne leur arrive rien du tout, s’ils continuent à être performants en club, on peut dire qu’on a 18 joueurs capables d’aller à la Coupe du monde.»

Santy Ngom, la nouvelle recrue
Dans la liste, l’attaquant de Nantes, Santy Ngom. Sélectionné pour la première fois, l’entraineur a souhaité le voir pour les deux prochains matchs amicaux. «C’est quelqu’un qui fait de très bonnes choses. Il a une marge de progression. J’ai discuté avec Ranieri (son entraineur) qui a dit de très bonnes choses sur ce garçon. Il a une créativité qui est très intéressante. On le suit depuis un bon bout de temps, c’est le moment de voir», note-t-il. Quant à Ferland Mendy, le sélectionneur dit le suivre et confie avoir d’ailleurs discuté avec le joueur.

Choix des matchs amicaux
Concernant les matchs amicaux, le sélectionneur s’en est félicité, précisant qu’il est souvent difficile de jouer contre les grandes Na­tions européennes. «Dans le football, il y a ce qu’on veut et ce qu’on obtient. Entre les deux, il y a une marge. Mais il ne faut sous-estimer personne. C’est important pour nous de jouer. En 2002, on n’avait pas joué l’Espagne ou les gros. Cela ne nous avait pas empêché de faire une belle compétition», souligne-t-il. Avant d’ajouter : «Ce sont des matchs de préparation pour faire venir des joueurs qu’on suit depuis un bon bout de temps. Cela va nous permettre aussi de changer de stratégie, de voir autre chose.»
Au cours de la conférence de presse, Aliou Cissé est revenu sur la mission de prospection à Kaluga, le camp de base des Lions durant le Mondial. Mais également sur le choix de Vittel, en France où les Lions seront logés durant la période de préparation. «C’est un endroit que je connais. Je suis allé plusieurs là-bas quand je jouais au Psg et à Montpellier. Un endroit qui a l’habitude de recevoir les grandes équipes du football professionnel. On ne sera pas dépaysés», a rassuré Aliou Cissé.

Audience avec le Chef de l’Etat
Revenant sur l’audience que lui a accordée dernièrement le chef de l’Etat, Macky Sall, le sélectionneur s’est réjoui de ce privilège. «J’ai eu la chance de rencontrer le président de la République. C’est le premier coach de l’Equipe nationale du Sénégal. Il est très heureux de cette qualification. Il a toujours été là depuis le début», a-t-il confié. Quant au contenu de l’audience, le sélectionneur n’a pas souhaité trop s’étendre là-dessus. «On a beaucoup parlé de football. Je crois que ce qui est important, ce sont ses prières. Il a confiance en nous. Comme tous les Séné­galais, il a envie de voir cette équipe faire de très belles performances. Et nous allons essayer de faire de notre mieux pour représenter dignement notre pays.» Le début du regroupement des Lions est prévu le 19 mars à Vittel.

Supervison des adversaires : Les «espions» connus

La préparation du Mondial ne va pas seulement concerner l’aspect technico-tactique. Le staff et la direction technique se sont également penchés sur la supervision des adversaires des Lions. Sur ce chapitre, le sélectionneur informe que des techniciens ont été désignés pour les superviser durant la période de leur préparation. Il s’agit de Youssouf Dabo qui sera chargé de superviser la Colombie, Bassouaré Diaby pour le Japon et Amsatou Fall pour la Pologne. «Avec le directeur technique, on s’est concertés et on a décidé que c’était mieux de procéder de la sorte. Il n’y a pas de problème à ce niveau», a confié le sélectionneur, lors de la publication de la liste des joueurs retenus pour les deux prochains matchs amicaux des Lions, dans le cadre de la préparation du Mondial 2018 en Russie.

Liste

Gardiens : Abdoulaye Diallo (Rennes, France), Khadim Ndiaye (Horoya Ac, Guinée), Alfred Gomis (Spal, Italie), Pape Seydou Ndiaye (Jaraaf). Défenseurs : Kalidou Koulibaly (Naples, Italie), Lamine Gassama (Alanyaspor, Turquie), Moussa Wagué (Kas Eupen, Belgique) Fallou Diagne (Metz, France), Papy Djilobodji (Dijon, France), Armand Traoré (Cardiff, Angleterre), Youssouf Sabaly (Bordeaux, France), Pape Ndiaye Souaré (Crystal Palace, Angleterre). Milieux : Pape Alioune Ndiaye (Stoke, Angleterre), Cheikh Ndoye (Birmingham, Angleterre), Idrissa Gana Guèye (Everton, Angleterre), Cheikhou Kouyaté (West Ham, Angleterre), Salif Sané (Hanovre, Allemagne), Alfred Ndiaye (Wolverhampton, Angleterre), Assane Dioussé (Saint-Etienne, France), Henri Saivet (Sivasspor, Turquie). Attaquants ; Keïta Baldé (Monaco, France) Ismaïla Sarr (Rennes, France), Moussa Sow (Bursaspor, Turquie), Moussa Konaté (Amiens, France), Santy Ngom (Nantes, France), Sadio Mané (Liverpool, Angleterre), Diafra Sakho (Rennes, France), Mbaye Niang (Torino, Italie), Mame Biram Diouf (Stoke, Angleterre), Baye Oumar Niasse (Everton, Angleterre).

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here