PARTAGER

Accusé de vouloir briguer un second mandat, malgré une affaire de corruption, un bilan désastreux, le président de la Caf, Ahmad Ahmad, a tenu à démentir l’information. En cette période, le patron du football africain dit porter son attention sur la gestion de la crise du Covid-19.

Actuellement confiné à Madagascar, Ahmad Ahmad a publié un bref démenti sur ses réseaux sociaux. «Je lis depuis ce matin des articles de presse faisant état de ma candidature à un second mandat à la présidence de la Caf. Aujourd’hui, toute mon attention se porte sur la gestion de la crise du Covid-19. Lorsque je prendrai une décision, je l’annoncerai moi-même», a-t-il tenu à clarifier. Le Malgache avait pris la tête de la Caf en 2017 en battant le Camerounais Issa Hayatou lors des élections.
«Malgré un bilan désastreux marqué par une affaire de corruption, un audit du bureau Pwc réalisé par la Fifa et une mauvaise gestion qui ne plaident guère en sa faveur, le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, mise sur un second mandat consécutif à la présidence de l’instance africaine», publiait lundi le site d’information footafrique.com, s’appuyant sur des informations de l’un des conseillers du Malgache.

Me Augustin Senghor : «Je ne vais me positionner contre quelqu’un avec qui je travaille et qui me fait confiance»
Le site expliquait que d’autres membres du Comité exécutif de la Caf, dont le Congolais Constant Omari, le Sénégalais Augustin Senghor, l’Egyptien Abo Reda ou le Marocain Fouzi Lekjaa sont de potentiels candidats à une élection qui aura lieu au premier trimestre 2021. A l’image des autres, le président de la Fédération sénégalaise de football a démenti hier dans la presse sénégalaise. «Je ne vais me positionner contre quelqu’un avec qui je travaille et qui me fait confiance», dit Me Senghor dans les colonnes du journal Les Echos. Avant d’ajouter : «J’aime la loyauté. Donc à ce stade-là, il est important de laisser Ahmad terminer son mandat et de lui être loyal.»
Par ailleurs, l’unique candidat déclaré à la présidence l’an prochain était Amr Fahmy. Mais l’ex secrétaire général de la Caf est décédé il y a quelques semaines.

Compétitions interclubs : Le plan de la Caf pour terminer la saison

La Caf a préparé trois scénarios pour terminer les compétitions interclubs cette saison. La Ligue des champions et la Coupe de la confédération ont été suspendues au stade des quarts de finale à cause de la pandémie du coronavirus. La Caf espère reprendre les deux compétitions au mois de juin. En cas d’impossibilité de rejouer en juin, la Caf a programmé ces matchs aux mois de juillet ou d’août. L’évolution de la pandémie du coronavirus sera déterminante dans la décision finale de l’instance africaine.
La finale de la Ligue des champions ainsi que celle de la Coupe de la confédération, programmées en mai, ont été reportées sine die.

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here