PARTAGER

Mieux accompagner la Chambre de métiers de Tambacounda à asseoir une bonne politique de formation, de formalisation et surtout de financement des artisans, telle est l’ambition du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec). A travers une tournée nationale que les responsables de la structure des chargeurs du Sénégal ont entamée et qui les a menés jusqu’à Tambacounda, Mama­dou Ndione, Directeur général du Cosec, et son équipe ont en effet, dit être conscients des potentialités de la région en matière de production artisanale. «Ici, on retrouve presque tous les corps de métiers», note le Dg. Et c’est pourquoi, assure-t-il, «le Cosec va accompagner les chambres consulaires de Tam­bacounda et de Kédougou, pour bâtir quelque chose qui va permettre de mieux valoriser les produits artisanaux locaux». Pour cela, promet Mamadou Ndione, une équipe va être déplacée dans les deux régions pour valider avec les acteurs locaux, les priorités. Il s’agira de voir ensemble avec eux, sur quel levier appuyer, pour mieux faire connaître leurs productions qui sont de qualité. Déjà, se félicite le Dg du Cosec, une rencontre préparatoire avait été initiée par sa structure pour pouvoir passer en revue les différentes préoccupations des artisans qui d’ailleurs, rappelle-t-il, ont été toutes  sériées. Aujourd’hui, il est juste question de trouver des solutions pour que le défi de la commercialisation soit réglé, martèle Ndione, qui a salué la détermination du président de la Chambre de métiers de Tam­bacounda, Abdoulaye Sarr, à travailler pour l’émergence du secteur. Ce dernier s’est lui aussi félicité de la démarche adoptée par le Dg du Cosec qui rend visite aux chambres consulaires pour mieux s’enquérir de leur situation et de celle des acteurs à la base. Ce qui a permis de sérier en amont les principales préoccupations des chambres.
Les problèmes auxquels les artisans sont confrontés sont liés au déficit de formation, l’accès rapide aux financements, à la commande publique, entre autres.
La promesse faite par le Dg, consistant à soutenir de manière substantielle l’organisation de la prochaine foire régionale de l’artisanat, a aussi été saluée par le président Sarr, qui a rappelé que c’est une véritable occasion de vendre la destination de la région, mais aussi une réelle opportunité de mettre en valeur nos artisans.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here