PARTAGER

Lead campus lance un appel à candidatures pour constituer la prochaine promotion des 35 futurs talents 2018. Pour les futurs leaders du continent africain, le programme de formation de haut niveau offre l’opportunité inédite de renforcer leur potentiel.

Pour la 3ème année consécutive, le programme Lead campus va identifier 35 participants, venant de différents pays d’Afri­que, pour les «accompagner dans le développement de leur vision, de leurs compétences et de leur projet business», lit-on dans un communiqué. Ce programme est ouvert aux personnes du secteur privé, du public, aux entrepreneurs, aux responsables d’Ong, aux cadres de l’Administration avec un seul impératif : «être un leader expérimenté ressortissant d’un pays africain».
Lead campus leaders pour l’Afrique de demain est conçu pour identifier, développer les compétences et faire se rencontrer l’élite économique de l’Afrique. L’objectif est de faire émerger des managers capables d’intégrer les enjeux de la croissance et du développement durable du continent africain dans les pratiques de leurs entreprises ou organisations.
Pour les initiateurs de ce programme, l’Afrique fait aujourd’hui plus que jamais figure de terre d’opportunités. «Un tiers des pays africains affiche une croissance de plus de 6%, et les projets et investissements se multiplient. Pour poursuivre le développement du continent, l’enjeu de l’éducation et d’une formation de haut niveau est central», note le communiqué. Ces 35 talents bénéficieront d’une formation compatible avec leur activité professionnelle, combinant enseignement à distance et 3 séminaires «présentiels» au Cap à Dakar et à Paris. La formation se compose de cours sur les fondamentaux du business, ainsi que de modules de leadership et Rse. Elle permet ainsi aux 35 élus de renforcer leur vision, leur capacité à innover, et de développer leur projet de façon cohérente avec les enjeux du continent africain.
Tout au long du programme, «les leaders sont accompagnés par un mentor, un professionnel expérimenté qui partagera son expérience, son savoir-faire et son réseau. Ainsi, intégrer le programme Lead campus, c’est l’opportunité d’étendre son réseau de contacts et de soutiens, et ainsi connaître une progression de carrière plus rapide», renseigne le document.
Le programme est en adéquation avec les besoins des entreprises et institutions présentes sur le continent. «Nous sommes convaincus que le certificat Lead campus constitue une réponse adaptée aux besoins des entreprises et des talents africains pour parfaire les formations initiales. Cette approche complémentaire est notamment la marque de fabrique du programme», explique Nicolas Péjout, directeur de Sciences Po executive education. Il estime en outre qu’il est dommage de voir bon nombre de professionnels recevoir une excellente formation, mais être en difficulté pour diriger une équipe.
Ce programme panafricain est mis en œuvre par deux institutions africaines, la Graduate school of development policy and practice de l’Université du Cap et l’Institut supérieur de management de Dakar, et deux institutions françaises, Sciences Po exécutive education et l’Afd. Le programme de formation et les thèmes de recherche sont spécifiquement adaptés au continent. Depuis sa création en 2016, le programme Lead campus a formé 50 femmes et hommes en provenance de plus de 20 pays du continent africain.
ndieng@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Intéressant ce programme !!!

    J’aimerais bien participer. Dites moi s’il vous plait dans les détails les critères d’admissibilités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here