PARTAGER

Enormément critiqués au cœur de la mauvaise passe de Manchester United en octobre, Zlatan Ibrahimovic et Paul Pogba enchaînent les prestations de haut vol durant ce mois de décembre. Et récoltent désormais les louanges de la presse anglaise.

«Pour moi, il est le meilleur milieu du monde.» On le sait, José Mourinho fait rarement dans la demi-mesure. Hier, dans un entretien accordé à Sfr Sport, l’entraîneur de Manchester United couvrait ainsi d’éloges Paul Pogba, glissant au passage qu’il pouvait encore progresser. Or, des progrès, il en a déjà effectué quelques-uns depuis le début de saison. Très critiqué pour son faible impact dans l’entrejeu des Red Devils, le Français a essuyé les plâtres d’une première partie de saison trop irrégulière, notamment en raison de son prix d’achat qui fait de lui le joueur le plus cher du monde.
Sur le plan sportif, les critiques étaient fondées : pas assez de ballons récupérés, trop de déchets dans le jeu, pas assez présent dans les 30 derniers mètres. Clairement, le Français n’y était pas. Mais Mourinho ne l’a pas laissé tomber et a mis en place le système qui convient le mieux à son joueur, un 4-3-3 où il peut se porter plus sereinement vers l’avant. Et depuis la défaite à Fenerbahçe le 3 novembre dernier, cela fonctionne.

11 buts en 10 matchs pour Zlatan
Contre Sunderland lundi, le Français a été impliqué sur les trois buts, et a délivré une passe décisive à Zlatan Ibrahimovic. Meilleur Mancunien au nombre de tacles (3), interceptions (5), duels (12), tirs (8, dont 3 cadrés), il a livré une prestation pleine dans la lignée des précédentes. La saison de Pogba semble avoir basculé en novembre, lors de la victoire à l’extérieur à Swansea (3-1), au cours de laquelle il avait ouvert la marque. Son retour en forme coïncide avec celui de Zlatan Ibrahimovic, lui aussi critiqué pour un trou d’air statistique en septembre et octobre (un petit but en Ligue Europa contre Zorya durant ces deux mois). Contre Swansea, Ibra s’était fendu d’un doublé et avait relancé la machine.
Depuis, les deux hommes sont impliqués dans 66% des buts de Manchester United qui vient d’aligner 8 victoires et 3 nuls en 11 rencontres disputées. Contre Sunderland ce lundi, l’ancien buteur du Psg a marqué et délivré 2 passes décisives. Depuis le début de saison, le Suédois a inscrit 17 buts toutes compétitions confondues, soit quasiment 35% des buts de ManU. Les deux coéquipiers qui partagent le même agent, Mino Raiola, ont trouvé la bonne carburation au même moment et se trouvent facilement sur le terrain, en témoignent les 4 passes décisives de Pogba, toutes à destination de Ibrahimovic. Si Manchester United est décroché dans la course au titre, il s’est rapproché de la quatrième place et son duo laisse présager une année 2017 flamboyante.
Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here