PARTAGER

Le candidat de la coalition «Idy 2019» a tenu hier à Mbacké, un grand meeting après avoir effectué des visites de courtoisie dans différentes familles religieuses dans la ville de Touba.

Les populations du département de Mbacké ont accueilli le leader du parti Rewmi en grande pompe. En meeting hier au boulevard Ndoyenne dans la commune de Mbacké, Idrissa seck s’est réjoui de la forte mobilisation à laquelle il a eu droit. Tout au long du boulevard, des militants brandissaient des pancartes, des jeunes en t-shirt de couleurs orange et blanche à l’effigie du candidat de la coalition. M. Seck a ainsi fait plus d’une heure de temps pour couvrir la distance du début du boulevard à la tribune officielle, du fait de l’effervescence.
Arrivé sur les lieux aux environs de 20 heures, Idrissa Seck n’a pas pu accéder à la tribune officielle. Ainsi, fera-t-il son discours dans sa voiture et fera savoir ses projets pour la ville de Cheikh Ahmadou Bamba après avoir témoigné à l’assistance sa satisfaction par rapport à cette  forte mobilisation. «Dieu­reudieuffé Serigne Touba», a-t-il déclamé. Pour dire «merci Serigne Touba».
M. Seck a estimé que, pour refaire un nouveau Sénégal, «nous devons rompre la chaîne de la soumission et mettre le savoir en priorité par-dessus tout». C’est, dit-il, «pour cela que le projet de l’université Cheikh Amadou Bamba que Serigne Mountakha a demandé fera partie de nos priorités». D’autant plus que, poursuit-il, «si nous voulons bâtir une société sereine, l’ignorance ne doit pas être au rendez-vous, de même que la peur. Telle est la société définie par Cheikh Ahmadou Bamba. Durant ces quatre années où j’ai fait le tour du Sénégal, la détermination et la croyance que j’ai constatées chez la jeunesse peuvent même bâtir l’Afrique, à plus forte raison le Sénégal».
Dans la même veine, Idrissa Seck a annoncé que Touba mérite d’avoir une eau de qualité en bonne quantité, comme l’a toujours soutenu le khalife des mourides. «Cela fait partie des priorités de notre programme en direction de la ville sainte de Touba», a-t-il dit.
Correspondante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here