PARTAGER

Avec 50 morts liés au coronavirus, Thiès est l’une des régions les pays infectées du Sénégal. Cette situation dramatique a poussé le mouvement And suxxali Sénégal à engager des volontaires pour mener une campagne de sensibilisation. «La victoire contre la pandémie du coronavirus, qui est toujours sur une pente ascendante à Thiès, passera nécessairement par un engagement communautaire sans faille», explique son président Habib Niang. Face à la presse, le leader du mouvement citoyen pense que la seule «alternative» c’est donc de déployer des «volontaires contre la maladie, devant le vide créé par la suspension des activités de vacances suite à la persistance de la pandémie». Et donc «à partir de ce lundi (hier), une stratégie consistant à déployer de jeunes volontaires dans tous les quartiers de Thiès, pour porter le combat de la sensibilisation à outrance, a été déroulée. Les volontaires sont organisés en comités d’au moins 30 jeunes, chargés d’aller vers les populations, pour échanger avec elles sur tous les contours de la maladie et la nécessité de respecter scrupuleusement les gestes barrières qui constituent, à ce jour, le seul moyen efficace pouvant permettre de stopper la propagation vertigineuse de la maladie». Aussi, poursuit-il, «un bureau opérationnel d’alerte est aussi installé au niveau de la permanence sise au quartier Diakhao, chargée d’évaluer l’évolution de la situation sur le terrain, pour lever les probables obstacles et avertir l’autorité en cas de besoin».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here