PARTAGER

La tête de liste nationale déchire le Pds et Initiative2017. Manko taxawu senegaal est au bord de l’implosion même si les négociations se poursuivent pour essayer d’arrondir les angles.

A Manko taxawu senegaal, ce n’est pas la sérénité. L’accou­chement de la liste unique de cette coalition improbable et inédite est difficile. Initiati­ve­2017, dirigé par Khalifa Sall, qui veut surfer sur la popularité réelle ou supposée du maire de Dakar, réclame la tête de liste nationale pour les Législatives. C’est le point d’achoppement des négociations qui sont tellement tendues que la coalition est au bord de l’implosion. Sûr de son poids politique et électoral, le Parti démocratique sénégalais (Pds) veut aussi diriger cette liste. Après l’option de Me Wade qui a été abandonnée, Oumar Sarr, patron du Pds, estime qu’il est légitime pour diriger la nationale. Le courant qui s’oppose à cette exigence d’Initiative2017 estime qu’il sera difficile à Khalifa Sall de diriger la campagne s’il reste confiné à Rebeuss.
Les médiations des autres leaders de l’opposition comme Malick Gakou ou Idrissa Seck n’ont pas permis de rapprocher les positions entre les deux formations qui sont intransigeantes sur cette question. En attendant, la coalition poursuit les négociations pour sauver les apparences. Certains ont mis sur la table l’option d’une personnalité issue d’une autre formation comme Malick Gakou, Cheikh Bamba Dièye ou Mamadou Diop Decroix pour maintenir l’unité. Le pari n’est pas encore gagné. Il y a aussi le cas de Dakar, convoitée par Pape Diop qui voudrait être tête de liste départementale, car Barthélemy Dias veut être investi comme telle. Il faut savoir que toutes les options sont sur la table bien que les plénipotentiaires d’Initiative2017 doivent rendre compte à Khalifa Sall qui est en isolement à Rebeuss.
bsakho@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here