PARTAGER

En prélude à l’organisation du 9ème Forum mondial de l’eau qui vient de connaître un report, Africa pipe industries vient d’établir un partenariat avec le Comité d’organisation.

Malgré le report d’une année du 9ème Forum de l’eau qui se tiendra désormais en mars 2022, le comité de pilotage est à pied d’œuvre pour la réussite de la rencontre mondiale, dont Dakar va constituer le premier lieu de rencontre sur la terre africaine. Un protocole de partenariat entrant dans cette dynamique a été signé hier mardi entre le comité de pilotage de Dakar 2022 et Africa pipe industries (Api), filiale de Maghreb pipe industries (Mpi), spécialisé dans la fabrication de tuyaux et autres accessoires en Polyester renforcé fibre de verre (Prv). L’entreprise s’apprête d’ailleurs à ouvrir son usine à Diass. «L’eau étant le cœur de métier du groupe et donc de la future usine sénégalaise Api, c’est donc à juste raison que pour l’organisation du 9ème Forum mondial de l’eau qui aura lieu à Dakar, ce groupe a décidé de signer une convention avec le secrétariat technique dudit forum, car l’eau est la base de la vie des générations futures, et les tuyaux son moyen de distribution», a signifié Al Hassan Bouzzelifa, président d’Api, pour justifier l’engagement logique de son entreprise à accompagner le comité de pilotage du 9ème Forum de l’eau. «Mpi est la première société de fabrication d’équipements hy­drau­liques à intégrer le cercle de nos partenaires», s’est réjoui pour sa part Abdoulaye Sène, président du comité de pilotage du Forum. «Ce partenaire va nous accompagner dans le financement des activités préparatoires et va aussi participer activement dans les groupes de travail (…). Mpi aura l’occasion de partager son savoir-faire et son expérience pour apporter les bonnes réponses dans son domaine d’activité», a fait savoir M. Sène qui estime que le secteur privé aura une contribution déterminante à jouer pour que le Forum atteigne ses objectifs.  Il a d’ailleurs exhorté le directeur de l’Api à jouer un rôle éminent dans la mobilisation du secteur privé et des acteurs algériens pour la réussite du forum qui se veut inclusif et représentatif des différentes régions d’Afrique et du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here