PARTAGER

Le Programme Usaid-Gold (Gouvernance locale pour le développement), en partenariat avec l’Agence régionale de développement (Ard) de Kédougou et World vision, a organisé la semaine dernière, avec l’appui du gouverneur, la première édition du Forum des partenaires et investisseurs des collectivités territoriales de la région de Kédougou après celui «réussi» de Tambacounda. Une occasion pour les élus des collectivités territoriales de signaler les difficultés auxquelles les populations sont confrontées.
«Notre principal souci, c’est l’accès à l’eau. Nous n’avons pas un forage digne de ce nom», a indiqué le président du Conseil départemental de Saraya. A cette contrainte, Sadio Dansokho ajoute l’enclavement d’une bonne partie des villages de Saraya, lié surtout à l’impraticabilité, voire l’absence de voies de communication.
Embouchant la même trompette, d’autres élus ont invoqué les problèmes liés à la santé, à l’éducation, l’hygiène, entre autres.
L’objectif de ce forum est de faciliter le dialogue entre les décideurs des collectivités territoriales et les organisations partenaires, mettant en œuvre des projets et programmes de développement articulés autour des secteurs névralgiques que sont la santé, l’éducation, le Wash (eau, hygiène et assainissement), la sécurité alimentaire/nutrition, protection de l’enfance etc. Cette mise en relation devra déboucher sur l’appui technique et financier pour accompagner la mise en œuvre des projets et actions prioritaires tirés des documents de planification locale. Ce forum offre également des opportunités de négociation et de visibilité sur les priorités des collectivités et les domaines d’intervention des projets et programmes pour une meilleure prise en charge des services sociaux de base. C’est aussi un moment de création de synergie pour une mutualisation des moyens et efforts et une harmonisation des interventions des partenaires au sein des collectivités territoriales.
A ce propos, souligne le coordonnateur technique national de l’Usaid-Gold, Mamadou Diacko, «l’objectif de mettre en contact les collectivités territoriales et les investisseurs est largement atteint et Gold attend que les engagements pris par les investisseurs soient réalisés. La région de Kédougou à une meilleure cartographie des intervenants. On connaît l’ensemble des intervenants et là où ils interviennent et également les domaines dans lesquels ils interviennent».
Usaid-Gold est un programme de gouvernance locale appliqué à la fourniture des services, notamment dans les secteurs concernant la santé, l’éducation, eau-hygiène-assainissement, la sécurité alimentaire/nutrition. Son approche consiste à promouvoir les bonnes pratiques en matière de gouvernance et de performance des collectivités, de favoriser des synergies entre élus et acteurs territoriaux, d’impulser l’engagement communautaire, le contrôle citoyen, le civisme fiscal et l’inclusion sociale.
Le gouverneur William Manel a ainsi salué «la réussite de ce forum qui est une première à Kédougou». Le chef de l’Exécutif régional estime qu’il va permettre de booster le développement de cette région âgée d’une dizaine d’années.
Correspondant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here