PARTAGER

On peut se demander d’où sort la foule de militants, qui harangue les candidats, très souriants et rassurés ? Chaque meeting ressemble à une foire tellement il est noir de monde. Un monde d’électeurs ? Ou de simples badauds, attirés par la lumière des projecteurs ? On le saura le jour du scrutin avec la vérité des urnes, qui sont souvent bourrées d’incertitudes. Il y aura un seul (ou 2) vainqueur (s) et plusieurs dindons de la farce parce qu’ils sont sans force de soutiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here