PARTAGER

Dans le cadre des assises de l’entreprise, l’Organisation des professionnels des Tic (Optic) tient la deuxième édition du salon international du numérique. En marge de cette rencontre, le président d’Optic est revenu sur les nouvelles licences d’accès internet que l’Etat a attribuées aux fournisseurs Waaw Sa, Afica access et Arc informatique, toutes des sociétés de droit sénégalais. Antoine Ngom déclare : «Nous demandons à l’Etat que ces trois Fai soient basculés sur le régime d’autorisation et qu’on ne leur demande pas un seul francs pour ce qui est du ticket d’entrée pour la licence. Il a été indiqué dans l’appel d’offres que l’apport minimum pour les Fai qui seraient choisis c’est 100 millions de francs Cfa. Nos Pme n’ont pas 100 millions à mettre dans une licence. On veut démocratiser l’accès à internet, permettons à ces Pme d’utiliser cet argent pour investir dans des infrastructures et permettre un accès beaucoup plus facile à l’internet.»
Lors d’un atelier de partage sur les secteurs régulés organisé ces derniers jours à Saly Portudal, Modou Mamoune Ngom, directeur des Télécommunications, avait indiqué que ces trois Fai ont payé 950 millions de francs Cfa et qu’ils ont reçu leur concession et cahier de charges avec des obligations de couverture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here