PARTAGER

Après le lancement de Choose africa, une autre initiative, visant à accompagner les Petites et moyennes entreprises (Pme), les Petites et moyennes industries (Pmi) et Start-ups, est annoncée en Afrique. Il s’agit du concours React Household Solar Round 2 financé à hauteur de 10,4 milliards de francs Cfa par African enterprise challenge fund (Aecf).

Un nouvel mécanisme pour accompagner les Petites et moyennes entreprises (Pme) et start-ups évoluant dans le domaine des énergies renouvelables. African enterprise challenge fund (Aecf) a mis en place un concours dénommé React Household Solar Round 2 dont le portefeuille s’élève à 20,8 millions de dollars, soit environ 10,4 milliards de francs Cfa. Ce concours, qui sera présenté aux porteurs de projets aujourd’hui, «vise à accélérer l’accès des ménages ruraux pauvres d’Afrique subsaharienne aux systèmes solaires domestiques transformateurs. Le concours encourage une approche basée sur le marché pour la fourniture de produits et services de systèmes solaires domestiques dans cinq pays, à savoir l’Ethiopie, le Ghana, le Nigeria, le Sénégal et la Somalie».
Cette institution de financement du développement en charge de la transformation globale des communautés rurales en Afrique offre, d’après son équipe dépêchée à Dakar, «une combinaison de prêts sans intérêt, de subventions remboursables et d’assistance technique au secteur privé».
«Les énergies renouvelables ne représentent que 18% de la capacité actuelle de production d’électricité de l’Afrique. Par conséquent, le développement de solutions d’alternatives hors réseau pourrait créer beaucoup plus de possibilités et transformer des millions de vies. Les systèmes solaires domestiques constituent une solution simple qui ne figure pas dans les statistiques macroéconomiques, mais qui sont pourtant capables de transformer les vies de millions d’écoliers», a déclaré Daniel Ohonde, Directeur général de l’Aecf, cité dans un document remis à la presse.
Avant ce 2 cycle, React Household Solar a investi 7 millions de dollars, environ 3,5 milliards de francs Cfa dans 10 entreprises réparties dans 4 pays. Pour le Directeur général, ce deuxième financement permettra à l’Aecf de continuer à investir dans des entreprises du secteur privé afin de mettre au point des modèles commerciaux qui accélèrent l’accès aux systèmes solaires transformateurs sur les marchés ruraux d’Afrique subsaharienne.
Ces bailleurs de fonds souhaitent ainsi encourager le secteur privé des cinq pays susmentionnés à solliciter ce financement et à les aider à contribuer à la réalisation du septième Objectif de développement durable (Odd), qui vise à garantir l’accès à une énergie propre et abordable pour tous.
Cette nouvelle initiative succède à Choose africa qui a été lancée au Sénégal par le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, en visite à Dakar dans la dernière semaine du mois de mars 2019. Une ligne de crédit française de 2,5 milliards d’euros dédiée aux Pme africaines.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here