PARTAGER

La nouvelle, révélée par Le Canard Enchainé ce mercredi 5 juillet, est largement diffusée : la députée La République en Marche, Laetitia Avia est accusée d’avoir mordu un chauffeur de taxi. En cause, un différend qui aurait éclaté à propos du règlement de la course.

On imagine le côté cocasse de la situation. Et pourtant, la version qu’en donne la députée ne prête pas à sourire. Sur Face­book ce mercredi, la députée de Paris évoque un événement qui l’a «profondément affectée». Elle raconte : «C’est pourtant l’histoire d’une jeune femme seule dans un taxi à minuit, dont le chauffeur prend la carte bancaire entre ses mains et la garde hors de sa portée. C’est l’histoire d’une femme qui se re­trouve enfermée dans un taxi qui démarre sans son consentement et sans explications, qui refuse de s’arrêter malgré ses demandes. C’est surtout l’histoire d’une femme qui prend peur, panique et se défend.» Et Lae­titia Avia de dénoncer les «commentaires cocasses aux relents xénophobes» qui pullulent depuis l’article du Canard et ses multiples reprises. «Disons que c’est le revers de l’engagement politique et de la vie publique que cela emporte… Mais je ne souhaite à aucune femme de vivre un tel instant, car, non, il n’y a rien de drôle dans ce ‘’faits divers’’», conclut-elle.
Vendredi 23 juin, Laetitia Avia se voit dans l’impossibilité de régler les 12 euros de sa course de taxi. Elle ne dispose que de sa carte bancaire et le terminal du taxi est hors-service. La tension monte, la députée menace de sortir du véhicule. Le chauffeur redémarre et accélère vers un distributeur automatique. «De­vant son comportement, elle a donc mordu le conducteur à l’épaule pour qu’il s’arrête. Fait qu’elle reconnaît devant nous», ont rapporté les policiers, cité par Le Canard Enchaîné.
Laetitia Avia a porté plainte pour séquestration ; le chauffeur a lui aussi déposé plainte pour coups et blessures.
europe1.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here