PARTAGER

«Le Point» s’est procuré un testament américain jusqu’ici inconnu du chanteur décédé. Rédigé à l’été 2014, il ne «déshérite» pas les enfants.

Rédigé le 11 juillet 2014 à Los Angeles, devant notaire et en présence de deux témoins, il s’agit d’un document succinct, en anglais et intitulé «Last will and testament of Jean-Philippe Smet» : «Testa­ment et dernières volontés de Jean-Philippe Smet.» Dans ce document, conforme au droit de Californie où le couple était installé depuis 2013, les dernières volontés du chanteur sont clairement énoncées : il lègue l’ensemble de sa fortune à Læticia. Il s’agirait de la troisième version des dispositions post mortem du chanteur. La première a été rédigée en 2011 en Suisse, et une autre à Marnes-la-Coquette en avril 2014, trois mois avant cette «version californienne».
Certes, il exclut explicitement de sa succession ses deux premiers enfants, mais s’en explique dans le document : «Je ne prends expressément aucune disposition dans ce testament ou dans aucun autre document à l’intention de mes enfants David Smet et Laura Smet, auxquels j’ai déjà fait des donations par le passé.»
5 000 euros par mois pour Laura
Selon le rockeur, il leur aurait déjà beaucoup donné de son vivant. Johnny a fait don à son fils David de 50 % d’une propriété de 400 m2 avec 600m2 de terrain située Villa Montmorency dans le 16e arrondissement qu’il possédait avec Sylvie Vartan. Cette résidence, située dans le village d’Auteuil, serait aujourd’hui estimée à près de 20 millions d’euros. Or, c’est la valeur estimée au jour de l’ouverture du testament qui est prise en compte.
Laura Smet de son côté a bénéficié de «l’aide» de son père pour l’achat successif de deux appartements situés à Saint-Germain-des-Près. Le dernier de 100 m2, a été acquis en partie grâce à un don de plus 400 000 euros que Johnny a fait à sa fille. Celle-ci perçoit par ailleurs une rente mensuelle de 5 000 euros depuis 2004.
Si le droit français venait à s’appliquer, les quatre enfants de Johnny se partageraient chacun 18,75 % du patrimoine de la star française. Les dons déjà accordés à David et Laura leur seraient amputés du total de l’héritage évalué entre 20 et 30 millions d’euros. Joint par Le Point, maître Ardavan Amir Aslani, l’avocat de Læticia Hallyday, n’a pas donné suite à nos multiples sollicitations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here