PARTAGER

Votre programme télé va-t-il être chamboulé à cause de la pandémie de coronavirus dans les jours à venir ? En partie. Car il devrait y avoir quelques changements et adaptations en raison de cette situation exceptionnelle. Matinale la plus regardée de France, Télématin, n’a ainsi pas été diffusée ce mardi 17 mars. En cause, comme l’a révélé Pure Médias : un cas positif de coronavirus au sein de l’équipe de chroniqueurs. Laura Tenoudji a annoncé dans la foulée sur les réseaux sociaux avoir contracté le virus, tout en donnant des nouvelles rassurantes sur son état de santé.
France Télévisions a donc annoncé la fusion de la matinale de la chaîne d’info publique France Info avec Télé­matin. Cela, jusqu’à nouvel ordre. Une autre émission du service public est concernée par un cas de coronavirus parmi ses équipes : il s’agit de La Quotidienne, diffusée sur France 5. Son tournage n’a pas repris lundi 16 mars et des épisodes inédits seront diffusés ces deux prochaines semaines, expli­que Le Parisien.
Par ailleurs, la star du 13 heures de TF1, Jean-Pierre Pernaut, bientôt 70 ans et depuis 32 ans à la barre du journal télévisé le plus regardé du pays, s’est mis temporairement en retrait de l’antenne, pour respecter les mesures de confinement. Sa doublure officielle, Jacques Legros, le remplace. Même les plateformes de streaming vidéo ne sont pas totalement immunisées contre le coronavirus. Lundi, Amazon Prime Video a arrêté de la production de Love Island France, son émission de téléréalité quotidienne tournée en Afrique du Sud.

«Tenir le plus longtemps possible»
A l’image de ces deux cas, les chaînes de télévision tentent de s’adapter tant bien que mal à cette pandémie. L’accent va notamment être mis sur l’information, avec des journaux télévisés qui seront rallongés sur TF1, M6 ou France Télévisions, bien qu’enregistrés dans des conditions particulières avec des équipes réduites. Les interviews des experts se font le plus souvent par téléphone ou Facetime, comme pour les chaînes d’information ici, par exemple.
«On va alléger notre production, en utilisant que des caméras sur rails pilotées à distance, afin de limiter le nombre de cadreurs. On aura le moins de personnes possible sur le plateau», explique un producteur au Parisien concernant les émissions du service public diffusées quotidiennement comme C dans l’air ou Les Maternelles. Les talk-shows comme Quoti­dien ou Touche pas à mon poste ! s’adaptent aussi et ne reçoivent plus de public ou d’invités. Le but ? «Tenir le plus longtemps possible», selon une source interrogée par Le Parisien toujours.
Continuer à divertir
Mais le but ici n’est pas non plus de «gaver» les Français d’information. «Notre mission d’informer est cruciale, mais celle de continuer à divertir est plus que jamais nécessaire. Il faut permettre aux téléspectateurs des moments de divertissements et d’évasion», glisse un cadre de TF1 au quotidien. Les chaînes devront ici rivaliser d’imagination alors que les tournages de nombreux divertissements ont été annulés ces derniers jours : cela a notamment été le cas pour la fin de Pékin Express, diffusé sur M6, ou de Plus belle la vie sur France 3.
Même chose pour plusieurs séries comme Demain nous appartient de TF1 ou Les Mystères de l’amour (TMC). Les chaînes disposent généralement d’épisodes jamais diffusés en «stock» et devraient pouvoir y faire face concernant les séries. Elles ne rencontreront pas de soucis avec des émissions comme Top Chef (M6) ou Koh-Lanta (TF1), dont le tournage et le montage sont terminés. Reste à voir combien de temps dureront les mesures exceptionnelles de confinement dévoilées par le gouvernement pour faire face à cette pandémie. Si celles-ci sont amenées à durer plusieurs semaines ou si les cas se multiplient au sein des équipes, les chaînes de télévision devraient probablement apporter plus de changements à leur programmation.
Cyril Hanouna, l’animateur vedette de C8 (groupe Canal+), a dit sur les réseaux sociaux qu’il présenterait désormais son émission Touche pas à mon poste ! en direct depuis… sa maison. Une décision prise pour «ne mettre personne en péril», les émissions tournées en studio mobilisant au strict minimum une quinzaine de personnes. «Toutes les émissions en plateau doivent s’arrêter», a plaidé le trublion du Paf. La grande rassrah qu’il devait animer jeudi soir sera remplacée par un film et un bêtisier.

Canal+ en clair et gratuit !
La chaîne cryptée n’a jamais aussi mal porté son nom. Canal+ est désormais en clair gratuitement sur toutes les box de France (Orange, SFR et Free). Voilà, sans doute, l’annonce du PAF (paysage audiovisuel français) la plus folle depuis le confinement des Français : en raison de la pandémie de coronavirus, Canal+ a ouvert sa chaîne principale à toute la France. D’ordi­naire, l’abonnement coûte un minimum de 19,90 euros par mois (voir infographies ci-dessous). De leur côté, les abonnés à Canal+ disposent d’un accès gratuit à des options auxquelles ils n’ont pas nécessairement souscrit : les chaînes cinéma, séries, jeunesse et documentaires. Le patron de la chaîne, Maxime Saada, l’a fait savoir sur Twitter, lundi soir. Au programme : de bons et récents longs métrages comme Le Chant du loup (César 2020 du meilleur son) ou des séries com­me Homeland.
lepoint.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here