PARTAGER

Emmanuel Macron n’apprécie pas du tout la présence des médias sur son lieu de villégiature. Le Président français a porté plainte ce mardi 15 août contre un photographe de presse. Le journaliste a tenté à plusieurs reprises de prendre des clichés du couple présidentiel en vacances à Marseille, ce qui n’a pas du tout plu au chef de l’Etat.

«Si tu reviens, j’annule tout.» Cette promesse, Nicolas Sarkozy l’aurait faite par sms à son ancienne épouse Cécilia. Quel­ques mots, envoyés une semaine seulement avant son mariage avec Carla Bruni, c’est en tout cas ce qu’affirme en 2008 le Nouvel Observateur.
L’indiscrétion n’est pas du tout au goût du Président de l’époque qui décide donc de porter plainte contre l’hebdomadaire. Nicolas Sarkozy devient ainsi le premier Président de la Ve République à porter plainte contre un média.
Sous François Hollande, plusieurs séries de clichés de la vie privée du Président apparaissent dans la presse. En réponse, aucune poursuite, un choix délibéré de sa part.
Avec Emmanuel Macron, c’est la tolérance zéro. Le Président vient en effet de porter plainte contre un photographe de presse pour harcèlement.
Il y a seulement quelques mois, durant la campagne présidentielle, les Macron posaient pourtant bien volontiers devant les objectifs des journalistes, multipliant la Une de magazines. Le Président a donc décidé de changer de stratégie et montre une fois de plus sa volonté de contrôler la communication qui l’entoure.
A nos confrères de VSD, le photographe raconte avoir passé six heures en garde à vue et déplore l’intimidation dont il aurait été victime. Un Président qui porte plainte contre la presse, ça n’arrive pas souvent, mais c’est du déjà-vu.
rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here