PARTAGER

François Fillon a assuré jeudi sur Rtl que «jamais les juges ne pourront démontrer que l’emploi de (son) épouse était fictif», alors que Penelope Fillon a été mise en examen mardi soir dans l’affaire de ses emplois à l’As­semblée nationale et à La Revue des deux mondes. «La démonstration a été faite que cette accusation était fausse. Il y a un nombre de témoignages considérables. Des preuves matérielles, des témoignages et je vous le dis les yeux dans les yeux : ja­mais les juges ne pourront dé­mon­trer que l’emploi de mon épouse était fictif. Jamais», a déclaré le candidat des Répu­bli­cains (Lr) à l’élection présidentielle.
Distancé par Emmanuel Macron et Marine Le Pen dans les sondages, l’ancien Premier ministre a dénoncé la semaine dernière une «machination», accusant le Président François Hollande d’animer un «cabinet noir» contre lui. Lundi, six responsables Les Républicains ont saisi le Parquet pour des «infractions» commises, selon eux, par l’Exécutif et relevées dans le livre Bienvenue Place Beauvau.
lejdd.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here