PARTAGER

Les choses se corsent pour les U17 guinéens qui risquent d’être disqualifiés du prochain Mondial. Le jury disciplinaire de la Caf a en effet demandé une telle sanction à l’encontre du Syli cadet pour «fraude sur l’âge».

Les cadets guinéens qui avaient perdu en finale de la Can U17 en Tanzanie contre le Cameroun sont en Russie. Selon Guineefoot qui donne l’info, le Syli cadet est invité à un tournoi international à Saint-Péter­s­bourg. Cette compétition destinée aux cadets se déroule du 15 juin au 5 juillet prochain en terre russe. Ce tournoi devrait permettre aux vice-champions d’Afrique d’évaluer leur niveau avant la Coupe du monde U17 qui se jouera en octobre prochain au Brésil.
Avec les nouveaux développements liés à la plainte du Sénégal sur les U17 guinéens, accusés de fraude sur l’âge, il y a peu de chance de voir les poulains de Mohamed Maléah Camara atterrir en terre brésilienne.

Le jury disciplinaire de la Caf lâche une bombe
En effet, selon l’Aps, confirmé par Sud Quotidien, le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (Caf) a recommandé la disqualification de l’Equipe nationale U17 de la Guinée pour fraude sur l’identité de deux de ses joueurs alignés lors de la récente Can de la catégorie, informe nos confrères citant «une source digne de foi».
Cette décision était exigée par la Fédération sénégalaise de football (Fsf) qui avait accusé la Guinée d’avoir fait jouer sous des identités différentes deux de ses joueurs, en l’espace d’un tournoi tenu au Japon et la Can de la catégorie organisée en Tanzanie (16 au 28 avril).
La Guinée, finaliste malheureuse de cette Can, était auparavant sortie victorieuse de sa confrontation avec le Sénégal en match de poule (2-1). «Oui, nous avons appris que fort des preuves fournies par le Japon, le jury disciplinaire de la Caf a conforté la Fsf et demandé au Comité local d’organisation de la Can U17 de refaire le classement du groupe avec une disqualification de la Guinée», a expliqué la même source à l’Aps.
En tenant compte de la disqualification de la Guinée, le Sénégal (deux nuls) se hisse forcément à la deuxième place devant le Maroc (un nul et une défaite), a ajouté la source qui confirme l’appel interjeté par la Guinée contre cette décision. «Les avocats des différentes parties (Sénégal, Guinée et Caf) sont au courant. C’est parce qu’on a été jugé coupable qu’on fait un recours», a-t-elle commenté.
Après sa défaite, 1-2, aux dépens de la Guinée, le Sénégal avait déposé une réserve, accusant les joueurs guinéens Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta d’avoir joué le «Dream cup», abrité par le Japon, avec des documents différents de ceux employés lors de l’édition 2019 de la Can U17.
«Aucune notification n’est tombée dans le courrier de la Fédération sénégalaise de football, l’affaire se passant entre la Fédération guinéenne de football et la Caf», ajoute-t-on de même source.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here