PARTAGER

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Goudiry qui étaient saisis d’une affaire de fraude au Baccalauréat général ont fini par  démanteler le réseau. 15 personnes sont actuellement arrêtées dont 3 étudiants. Elles sont présentement déférées au Parquet.

15 personnes dont 3 étudiants sont actuellement déférées au bureau du procureur de la République par des éléments de la brigade de gendarmerie de Goudiry. Elles sont poursuivies pour une affaire de fraude sur des épreuves de l’examen du Baccalauréat de cette année. En effet, d’après les informations reçues, c’est une première candidate qui a été prise en train de tricher lors de l’épreuve de mathématiques. Elle aurait été surprise en plein usage de son téléphone portable qu’elle a réussi à emporter dans la salle d’examen, au moment où l’accès dans les centres avec un téléphone est formellement interdit.
Pis encore, elle communiquait avec des étudiants sur le sujet de mathématiques depuis la salle d’examen, via WhatsApp. La mise en cause aurait dans un premier temps, photographié l’épreuve avant de l’envoyer dans leur groupe WhatsApp. A charge après pour les étudiants qui attendaient, de la traiter et de la renvoyer par le même canal utilisé. Chose qui a été faite, selon les accusations. Ce qui aurait permis aux autres membres du groupe et candidats, de disposer de l’épreuve bien traité par leurs aînés.
Selon toujours les informations recueillies, la dame arrêtée au départ n’était pas la seule dans le coup. Il y aurait 44 personnes qui sont membres du groupe. Seulement, toutes ces personnes ne sont pas candidates et ne sont pas non plus directement impliquées. 15 personnes dont 3 étudiants sont celles qui sont mises en cause et arrêtées parmi les membres du groupe.
Les mis en cause ont été entendus à la brigade de Goudiry et sont actuellement à la cave du Tribunal en attendant leur face-à-face avec le procureur de la République qui décidera de leur sort. Juste préciser que parmi les membres de la bande, 6 sont déclarés admissibles pour les épreuves du second groupe. D’autres sont même déclarés admis d’office. Quid de leur admission ? Seul l‘office du Baccalauréat saura se prononcer après le verdict des juges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here