PARTAGER

Cristiano Ronaldo devra bien payer 18,8 millions d’euros au fisc espagnol pour mettre fin aux poursuites d’évasion fiscales le visant, a annoncé le Parquet de Madrid vendredi.
Le pré-accord conclu en juin dernier et officiellement entériné par le fisc vendredi prévoit également une peine de prison de deux ans que Ronaldo ne purgera pas, les peines allant jusqu’à deux ans de détention n’étant généralement pas appliquées en Espagne.
L’ancien crack du Real Madrid, 33 ans, qui vient de s’engager avec la Juventus, avait été entendu par la justice en juillet 2017 pour répondre d’accusations d’évasion fiscale. D’après le Parquet, le quintuple ballon d’or avait dissimulé au fisc des revenus générés en Espagne par ses droits à l’image.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here