PARTAGER

Son récent passage avait fait grand bruit en Italie. Un temps courtisé par la Juventus Turin, Luis Suarez a fait le déplacement à l’université de Pérouse pour se soumettre à un examen d’italien en vue d’obtenir la nationalité italienne, et de ne pas être considéré comme un joueur extracommunautaire (la Juve a déjà atteint sa limite cet été). Un test de langue passé avec succès.
Quelques jours plus tard, la Garde des finances (police douanière et financière d’Italie) et le Parquet de Pérouse, qui enquêtent sur des histoires du même type depuis février, révèlent que l’avant-centre uruguayen l’a obtenu grâce à une combine. Les sujets et les scores auraient été donnés avant même qu’il ne se présente. Et les écoutes téléphoniques fuitant en ce moment dans la presse italienne ne font que confirmer ce scénario… De toute façon, et c’est peut-être lié, la Juventus a décidé de se renforcer avec l’arrivée de Alvaro Morata en provenance de l’Atlético de Madrid. Qui, de son côté, pousse pour recruter… Suarez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here