PARTAGER

L’Etat n’entend pas lésiner sur les moyens pour mettre les Lions du foot dans de bonnes conditions de performance en vue de la Can 2017. Primes et conditions de voyage, rien n’a été négligé.

A moins de dix jours du début de la 31e Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 au Gabon, l’Equipe nationale a entamé hier la seconde phase de sa préparation au Congo Brazzaville. Une étape au cours de laquelle les Lions vont livrer deux rencontres amicales contre la Libye et le Congo. Deux matchs tests avant le premier contre la Tunisie le 15 janvier à Franceville.
Dans un souci de mettre les Lions dans les meilleures conditions de préparation, le ministère des Sports et la Fédération ont payé les primes de qualification, mais aussi de préparation à l’ensemble de la délégation.
Selon une source proche de la Tanière, «les Lions ont reçu leurs primes avant de prendre la direction de Brazzaville. C’est juste après la remise du drapeau que les primes de qualification et de préparation ont été payées». A en croire notre interlocuteur, «pour les deux primes citées plus haut, c’est plus de 430 millions Cfa qui ont été déboursés à raison de 289,5 millions Cfa pour la qualification et 141 millions Cfa pour la préparation».

Une délégation de 42 membres à bord d’un vol spécial
A noter que pour le déplacement au Congo Brazzaville, c’est une délégation de 42 personnes qui est arrivée jeudi nuit à Braz­zaville par vol spécial. Le groupe, selon notre source, ayant effectué un vol direct pour éviter tout désagrément lié aux conditions de voyage en Afrique avec les retards de vol et autres longues attentes dans les aéroports.
Une délégation dans laquelle on retrouve bien évidemment les 23 joueurs sélectionnés, le staff technique et médical, mais également des responsables du ministère des Sports et ceux de la Fédération sénégalaise de football.
Si le coût de la location du vol spécial n’a pas été révélé par notre source, cette dernière informe qu’il reste très abordable. Des négociations très serrées entre les parties concernées qui auraient permis de réaliser beaucoup d’économies.
Autre aspect important, la délégation sénégalaise a pu profiter d’un «impressionnant tonnage. L’équipe a voyagé à bord d’un Boeing et les gens ont souvent beaucoup de bagages dans ce genre de déplacement, surtout avec l’intendance».

Près de 30 millions pour le séjour au Congo
Toujours dans le cadre de la préparation, les Lions devraient passer près d’une semaine au Congo. A ce niveau, c’est une enveloppe de près de 30 millions de francs Cfa qui a été dégagée par le ministère des Sports, informe notre interlocuteur. Une dépense comprise entre le paiement du séjour de la délégation sénégalaise, mais également de celle libyenne, à Brazzaville, depuis jeudi nuit.
Le dernier acte devrait concerner le déplacement sur le Gabon. Sur ce chapitre, tout a été déjà planifié. Pour se rendre directement à Franceville sans passer par Libreville, l’Equipe nationale bénéficiera également d’un vol spécial. Un autre élément de taille pris en compte par la tutelle et la Fédé afin de mettre les hommes de Aliou Cissé dans les meilleures conditions de performance. Comme pour dire que la balle est désormais dans le camp de Sadio Mané et compagnie.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here