PARTAGER

Plus rien ne va au Gabon. A 73 jours de sa Can 2017, le pays est sens dessus dessous. Entre les joueurs d’Akanda Fc qui multiplient les manifestations pour leurs 11 mois d’arriérés de salaires, et les travaux encore à la traîne pour les stades et autres sites, une nouvelle épine sous le pied des autorités.
D’après notre confrère Freddhy Koula de la chaîne Gabon24, les jours du sélectionneur Jorge Costa sont de plus en plus comptés. Et ce malgré la proximité de la grand’messe du football continental. Dans un tweet, le journaliste annonce un limogeage plus qu’inévitable. Depuis son recrutement en 2014, Costa n’a jamais véritablement convaincu les supporters des Panthères. Et en juillet dernier, à la fin de son contrat, l’appel à candidatures pour un nouveau technicien avait reçu l’assentiment des observateurs. Mais quelques semaines plus tard, la Fegafoot (Fédération gabonaise de football) annonçait la reconduction du Portugais jusqu’à la Can 2017 avec pour objectif «de disputer au moins la finale de la Coupe d’Afrique des Nations TOTAL GABON 2017». Son absence le 19 octobre dernier à la cérémonie du tirage au sort de la Can 2017 n’a pas arrangé sa cote ni auprès de ses employeurs ni chez les observateurs. Le Gabon figure dans la groupe A avec la Guinée-Bissau, le Cameroun et le Burkina Faso.

Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here